Test Home 2018-04-06T09:03:36+00:00

Soumission en ligne

Soumission en ligne

EXTERMINATION COMMERCIALE

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts! (514) 581- 4456

EXTERMINATION DES PARASITES

Quand notre environnement est envahi de parasites, on n’a qu’une chose en tête: exterminer nos intrus immédiatement; que le résultat soit permanent et que cela ne nous coûte pas les yeux de la tête…  Appelez-nous immédiatement, on peut régler votre problème! (514) 581-4456

À propos d’Extermination 911

Nous sommes une compagnie de gestion parasitaire dédiée à l’application de solutions modernes et scientifiques aux problèmes de gestion parasitaire contemporains. Nous offrons des services d’extermination à bas prix qui couvrent tous les problèmes que vous pouvez rencontrer. Nous avons plus de 25 ans d’expérience et un taux d’efficacité de 100%. Nous prenons soin de vos problèmes comme si ils étaient les nôtres.

Vous pouvez nous faire confiance. Appelez-Nous!  514-581-4456

  • Approche Humaine – Nous vous guidons en tout temps et nous ne vous mentirons jamais.

  • Orientée vers les Résultats – Nous n’offririons pas ces assurances si nous n’étions pas efficaces à 100%.

  • Bas Prix – Vous payez le meileur prix garanti et vous obtenez une garantie sans soucis!

VOUS OBTENEZ LE MEILLEUR PRIX C’EST GARANTI! Quand vous obtenez une soumission de notre entreprise, nous considérons toujours les meilleurs prix disponibles sur le marché, mais si vous obtenez une meilleure offre et vous voulez travailler avec nous, dites nous le montant de votre offre avec la description du travail et nous n’allons pas seulement égaler le prix, masi nous allons LE BATTRE DE 10%!

À l’ordinaire, les autres compagnies viennent chez vous et aspergent des insecticides et mettent des produits sans trop vous éclairer sur ce qu’ils font et ils vous disent de leur faire confiance. Malheureusement, il arrive très souvent que, quand le prix était trop beau pour être vrai, les produits utilisés n’étaient pas assez forts et votre problème ne s’est pas réglé. Vous vous retrouvez donc dans  la même situation quelques semaines ou mois plus tard et nous ne souhaitons pas ça.

Nous avons tous les permis requis par le gouvernement, une assurance responsabilité et nous vous donnons toujours des documents qui mentionnent les produits utilisés et des instructions détaillées pour vous guider pour la préparation des traitements.

Nos techniciens sont des experts et ils sont payés à la commission… Cela représente beaucoup pour vous, le client, parce qu’ils sont besoin de faire un travail exemplaire, d’obtenir de bons résultats et une bonne évaluation par vous pour obtenir un bon chèque de paye. 🙂 Cela vous assure que chacun des contrats que l’on prend est pris aussi sérieusement que si c’était pour notre propre demeure. Nous faisons toujours un suivi de de nos traitements avec nos clients et nous nous assurons qu’ils sont satisfaits de nos services.

Notre travail est personnalisé et nous vous garantissons que si nous nous engageons à régler votre problème, nous allons le régler peu importe l’effort que ça demande!

Contactez-Nous pour avoir plus d’informations (514) 581-4456   

L’équipe d’Extermination 911

100% EFFICACE, 100% GARANTI

Garantie jusqu’à un an et nous faisons une visite avant la fin de la garantie pour nous assurer que le problème est résolu. Notre service est Rapide, Discret et Professionnel.

ENCYCLOPÉDIE DES PARASITES

Avant de dépenser pour un traitement, il faut bien identifier votre votre problème. Cette encyclopédie vous permettra d’identifier les insectes et les animaux les plus couramment associés aux problèmes rencontrés au Quebec

INSPECTION RAPIDE

nous comprenons le besoin de faire l’extermination rapidement et de régler votre problème définitivement!

ESTIMATION GRATUITE

APPELEZ-NOUS! (514) 581-4456

Pourquoi attendre ? Demandez-nous un devis immédiatement en nous téléphonant, sur le clavargage en direct ou par notre demande de soumission en ligne. Un spécialiste de l’extermination vous répondra immédiatement

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

Soumission test 2018-03-06T09:39:55+00:00

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons tous les problèmes de parasites ( rongeurs, fourmis charpentières, blattes, punaises de lit, vers blancs, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par Téléphone

Remplissez le formulaire ou (514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

home1234 2018-03-06T09:15:42+00:00

Soumission en ligne

EXTERMINATION COMMERCIALE

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts! (514) 581- 4456

EXTERMINATION DES PARASITES

Quand notre environnement est envahi de parasites, on n’a qu’une chose en tête: exterminer nos intrus immédiatement; que le résultat soit permanent et que cela ne nous coûte pas les yeux de la tête…  Appelez-nous immédiatement, on peut régler votre problème! (514) 581-4456

Lorem Ipsum Lorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem IpsumLorem Ipsum

À propos d’Extermination 911

Nous sommes une compagnie de gestion parasitaire dédiée à l’application de solutions modernes et scientifiques aux problèmes de gestion parasitaire contemporains. Nous offrons des services d’extermination à bas prix qui couvrent tous les problèmes que vous pouvez rencontrer. Nous avons plus de 25 ans d’expérience et un taux d’efficacité de 100%. Nous prenons soin de vos problèmes comme si ils étaient les nôtres.

Vous pouvez nous faire confiance. Appelez-Nous!  514-581-4456

  • Approche Humaine – Nous vous guidons en tout temps et nous ne vous mentirons jamais.

  • Orientée vers les Résultats – Nous n’offririons pas ces assurances si nous n’étions pas efficaces à 100%.

  • Bas Prix – Vous payez le meileur prix garanti et vous obtenez une garantie sans soucis!

VOUS OBTENEZ LE MEILLEUR PRIX C’EST GARANTI! Quand vous obtenez une soumission de notre entreprise, nous considérons toujours les meilleurs prix disponibles sur le marché, mais si vous obtenez une meilleure offre et vous voulez travailler avec nous, dites nous le montant de votre offre avec la description du travail et nous n’allons pas seulement égaler le prix, masi nous allons LE BATTRE DE 10%!

À l’ordinaire, les autres compagnies viennent chez vous et aspergent des insecticides et mettent des produits sans trop vous éclairer sur ce qu’ils font et ils vous disent de leur faire confiance. Malheureusement, il arrive très souvent que, quand le prix était trop beau pour être vrai, les produits utilisés n’étaient pas assez forts et votre problème ne s’est pas réglé. Vous vous retrouvez donc dans  la même situation quelques semaines ou mois plus tard et nous ne souhaitons pas ça.

Nous avons tous les permis requis par le gouvernement, une assurance responsabilité et nous vous donnons toujours des documents qui mentionnent les produits utilisés et des instructions détaillées pour vous guider pour la préparation des traitements.

Nos techniciens sont des experts et ils sont payés à la commission… Cela représente beaucoup pour vous, le client, parce qu’ils sont besoin de faire un travail exemplaire, d’obtenir de bons résultats et une bonne évaluation par vous pour obtenir un bon chèque de paye. 🙂 Cela vous assure que chacun des contrats que l’on prend est pris aussi sérieusement que si c’était pour notre propre demeure. Nous faisons toujours un suivi de de nos traitements avec nos clients et nous nous assurons qu’ils sont satisfaits de nos services.

Notre travail est personnalisé et nous vous garantissons que si nous nous engageons à régler votre problème, nous allons le régler peu importe l’effort que ça demande!

Contactez-Nous pour avoir plus d’informations (514) 581-4456   

L’équipe d’Extermination 911

100% EFFICACE, 100% GARANTI

Garantie jusqu’à un an et nous faisons une visite avant la fin de la garantie pour nous assurer que le problème est résolu. Notre service est Rapide, Discret et Professionnel.

ENCYCLOPÉDIE DES PARASITES

Avant de dépenser pour un traitement, il faut bien identifier votre votre problème. Cette encyclopédie vous permettra d’identifier les insectes et les animaux les plus couramment associés aux problèmes rencontrés au Quebec

INSPECTION RAPIDE

nous comprenons le besoin de faire l’extermination rapidement et de régler votre problème définitivement!

ESTIMATION GRATUITE

APPELEZ-NOUS! (514) 581-4456

Pourquoi attendre ? Demandez-nous un devis immédiatement en nous téléphonant, sur le clavargage en direct ou par notre demande de soumission en ligne. Un spécialiste de l’extermination vous répondra immédiatement

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

Home 1234 2018-03-06T07:19:00+00:00

Soumission en ligne

EXTERMINATION COMMERCIALE

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts! (514) 581- 4456

AccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueilAccueil

EXTERMINATION DES PARASITES

Quand notre environnement est envahi de parasites, on n’a qu’une chose en tête: exterminer nos intrus immédiatement; que le résultat soit permanent et que cela ne nous coûte pas les yeux de la tête…  Appelez-nous immédiatement, on peut régler votre problème! (514) 581-4456

À propos d’Extermination 911

Nous sommes une compagnie de gestion parasitaire dédiée à l’application de solutions modernes et scientifiques aux problèmes de gestion parasitaire contemporains. Nous offrons des services d’extermination à bas prix qui couvrent tous les problèmes que vous pouvez rencontrer. Nous avons plus de 25 ans d’expérience et un taux d’efficacité de 100%. Nous prenons soin de vos problèmes comme si ils étaient les nôtres.

Vous pouvez nous faire confiance. Appelez-Nous!  514-581-4456

  • Approche Humaine – Nous vous guidons en tout temps et nous ne vous mentirons jamais.

  • Orientée vers les Résultats – Nous n’offririons pas ces assurances si nous n’étions pas efficaces à 100%.

  • Bas Prix – Vous payez le meileur prix garanti et vous obtenez une garantie sans soucis!

VOUS OBTENEZ LE MEILLEUR PRIX C’EST GARANTI! Quand vous obtenez une soumission de notre entreprise, nous considérons toujours les meilleurs prix disponibles sur le marché, mais si vous obtenez une meilleure offre et vous voulez travailler avec nous, dites nous le montant de votre offre avec la description du travail et nous n’allons pas seulement égaler le prix, masi nous allons LE BATTRE DE 10%!

À l’ordinaire, les autres compagnies viennent chez vous et aspergent des insecticides et mettent des produits sans trop vous éclairer sur ce qu’ils font et ils vous disent de leur faire confiance. Malheureusement, il arrive très souvent que, quand le prix était trop beau pour être vrai, les produits utilisés n’étaient pas assez forts et votre problème ne s’est pas réglé. Vous vous retrouvez donc dans  la même situation quelques semaines ou mois plus tard et nous ne souhaitons pas ça.

Nous avons tous les permis requis par le gouvernement, une assurance responsabilité et nous vous donnons toujours des documents qui mentionnent les produits utilisés et des instructions détaillées pour vous guider pour la préparation des traitements.

Nos techniciens sont des experts et ils sont payés à la commission… Cela représente beaucoup pour vous, le client, parce qu’ils sont besoin de faire un travail exemplaire, d’obtenir de bons résultats et une bonne évaluation par vous pour obtenir un bon chèque de paye. 🙂 Cela vous assure que chacun des contrats que l’on prend est pris aussi sérieusement que si c’était pour notre propre demeure. Nous faisons toujours un suivi de de nos traitements avec nos clients et nous nous assurons qu’ils sont satisfaits de nos services.

Notre travail est personnalisé et nous vous garantissons que si nous nous engageons à régler votre problème, nous allons le régler peu importe l’effort que ça demande!

Contactez-Nous pour avoir plus d’informations (514) 581-4456   

L’équipe d’Extermination 911

100% EFFICACE, 100% GARANTI

Garantie jusqu’à un an et nous faisons une visite avant la fin de la garantie pour nous assurer que le problème est résolu. Notre service est Rapide, Discret et Professionnel.

ENCYCLOPÉDIE DES PARASITES

Avant de dépenser pour un traitement, il faut bien identifier votre votre problème. Cette encyclopédie vous permettra d’identifier les insectes et les animaux les plus couramment associés aux problèmes rencontrés au Quebec

INSPECTION RAPIDE

nous comprenons le besoin de faire l’extermination rapidement et de régler votre problème définitivement!

ESTIMATION GRATUITE

APPELEZ-NOUS! (514) 581-4456

Pourquoi attendre ? Demandez-nous un devis immédiatement en nous téléphonant, sur le clavargage en direct ou par notre demande de soumission en ligne. Un spécialiste de l’extermination vous répondra immédiatement

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

Soumission en ligne

EXTERMINATION COMMERCIALE

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts! (514) 581- 4456

EXTERMINATION DES PARASITES

Quand notre environnement est envahi de parasites, on n’a qu’une chose en tête: exterminer nos intrus immédiatement; que le résultat soit permanent et que cela ne nous coûte pas les yeux de la tête…  Appelez-nous immédiatement, on peut régler votre problème! (514) 581-4456

À propos d’Extermination 911

Nous sommes une compagnie de gestion parasitaire dédiée à l’application de solutions modernes et scientifiques aux problèmes de gestion parasitaire contemporains. Nous offrons des services d’extermination à bas prix qui couvrent tous les problèmes que vous pouvez rencontrer. Nous avons plus de 25 ans d’expérience et un taux d’efficacité de 100%. Nous prenons soin de vos problèmes comme si ils étaient les nôtres.

Vous pouvez nous faire confiance. Appelez-Nous!  514-581-4456

  • Approche Humaine – Nous vous guidons en tout temps et nous ne vous mentirons jamais.

  • Orientée vers les Résultats – Nous n’offririons pas ces assurances si nous n’étions pas efficaces à 100%.

  • Bas Prix – Vous payez le meileur prix garanti et vous obtenez une garantie sans soucis!

VOUS OBTENEZ LE MEILLEUR PRIX C’EST GARANTI! Quand vous obtenez une soumission de notre entreprise, nous considérons toujours les meilleurs prix disponibles sur le marché, mais si vous obtenez une meilleure offre et vous voulez travailler avec nous, dites nous le montant de votre offre avec la description du travail et nous n’allons pas seulement égaler le prix, masi nous allons LE BATTRE DE 10%!

À l’ordinaire, les autres compagnies viennent chez vous et aspergent des insecticides et mettent des produits sans trop vous éclairer sur ce qu’ils font et ils vous disent de leur faire confiance. Malheureusement, il arrive très souvent que, quand le prix était trop beau pour être vrai, les produits utilisés n’étaient pas assez forts et votre problème ne s’est pas réglé. Vous vous retrouvez donc dans  la même situation quelques semaines ou mois plus tard et nous ne souhaitons pas ça.

Nous avons tous les permis requis par le gouvernement, une assurance responsabilité et nous vous donnons toujours des documents qui mentionnent les produits utilisés et des instructions détaillées pour vous guider pour la préparation des traitements.

Nos techniciens sont des experts et ils sont payés à la commission… Cela représente beaucoup pour vous, le client, parce qu’ils sont besoin de faire un travail exemplaire, d’obtenir de bons résultats et une bonne évaluation par vous pour obtenir un bon chèque de paye. 🙂 Cela vous assure que chacun des contrats que l’on prend est pris aussi sérieusement que si c’était pour notre propre demeure. Nous faisons toujours un suivi de de nos traitements avec nos clients et nous nous assurons qu’ils sont satisfaits de nos services.

Notre travail est personnalisé et nous vous garantissons que si nous nous engageons à régler votre problème, nous allons le régler peu importe l’effort que ça demande!

Contactez-Nous pour avoir plus d’informations (514) 581-4456   

L’équipe d’Extermination 911

100% EFFICACE, 100% GARANTI

Garantie jusqu’à un an et nous faisons une visite avant la fin de la garantie pour nous assurer que le problème est résolu. Notre service est Rapide, Discret et Professionnel.

ENCYCLOPÉDIE DES PARASITES

Avant de dépenser pour un traitement, il faut bien identifier votre votre problème. Cette encyclopédie vous permettra d’identifier les insectes et les animaux les plus couramment associés aux problèmes rencontrés au Quebec

INSPECTION RAPIDE

nous comprenons le besoin de faire l’extermination rapidement et de régler votre problème définitivement!

ESTIMATION GRATUITE

APPELEZ-NOUS! (514) 581-4456

Pourquoi attendre ? Demandez-nous un devis immédiatement en nous téléphonant, sur le clavargage en direct ou par notre demande de soumission en ligne. Un spécialiste de l’extermination vous répondra immédiatement

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

abnc 2018-02-28T11:04:31+00:00

Vous êtes infestés par des insectes ou des rongeurs, nous travaillons tous les jours en collaboration avec un grand nombre de restaurants, cafés et cuisines de tous genres.

Nous offrons un service personnalisé et centré sur l’élimination complète du problème identifié et la prévention de toute réinfestation. Nous sommes extrêmement efficaces.

Nous offrons un service sur mesure de prévention et de traitements à tous les types de cuisines commerciales. Que ça soit pour les rongeurs, les coquerelles, les pyrales, les mouches, les fourmis, les dermestes du lard ou pour tout autre parasite.

Visitez notre encyclopédie des parasites pour en apprendre plus sur les créatures qui vous causent problème.

Chaque cuisine est un cas particulier et l’on doit adapter les traitements à chacun d’eux.
Nous suivons rigoureusement les consignes de Santé Canada pour vous assurer que tout le travail fait est conforme aux normes, vous assurant ainsi plus grande tranquilité d’esprit par rapport aux lois sur la salubrité, tout en assurant le retour à la normale le plus rapide possible de l’établissement. Nous faisons souvent des traitements en dehors des heures d’ouverture.
Nous comprenons que votre réputation est importante et nous nous faisons toujours très discrets.
Tout réside dans la prévention; il vaut mieux prévenir que guérir.
Par contre, des fois on est pris de court et nous devons éliminer un petit problème avant de prendre d’autres mesures pour en éviter de plus grands à l’avenir.
Une fois que l’infestation est contrôlée, nous offrons des services de suivi et de prévention annuels qui évitent de revivre les mêmes situations.
Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des experts.

Appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous irons immédiatement faire une inspection pour corriger le problème.

Nous travaillons pour vous, et votre santé nous tient à coeur.

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( punaises de lit, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par téléphone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Expertise 2018-02-26T03:55:54+00:00

Nous sommes souvent appelés à produire des documents d’experts faisant état de la situation plus ou moins bonne de certains bâtiments et à témoigner en cour de justice.

Vous devez savoir qu’au Québec:

les devoirs des propriétaires sont:

Fournir un logement salubre à ses locataires.
En cas d’infestation, de faire affaire avec des entreprises certifiées par le ministère de l’environnement et agir rapidement.
Pour les punaises de lit le délai est de dix jours et il faut faire inspecter les autres logements pour s’assurer que l’immeuble est libre de parasites.
( si vous ne respectez pas ces conditions, le locataire peut appeler la municipalité et celle ci enverra un inspecteur qui pourra exiger une action immédiate )

les devoirs des locataires sont:

Signaler tout problème relié à la salubrité du logement au propriétaire dès qu’il est identifié.
Respecter les consignes de salubrité demandées par le propriétaire ou spécialiste en gestion parasitaire.
Suivre les recommandations et appliquer à la lettre les consignes des traitements suggérés par le spécialiste en gestion parasitaire.
( si vous ne suivez pas les recommandations, le propriétaire peut avoir des recours contre vous)
Si vous croyez que vos droits sont lésés, contactez votre municipalité pour connaitre tous les réglements qui s’appliquent à votre situation et faites faire une inspection/rapport par une entreprise spécialisée. Ce rapport servira de preuve en cas de litige.

D’autres questions?

Contactez-nous! Il nous fera plaisir de vous aider

Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des experts.

Appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous vous aiderons à régler votre problème.

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( punaises de lit, fourmis charpentières, blattes (coquerelles), rongeurs, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par téléphone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Expertise légale 2018-02-26T03:54:04+00:00

Nous sommes souvent appelés à produire des documents d’experts faisant état de la situation plus ou moins bonne de certains bâtiments et à témoigner en cour de justice.

Vous devez savoir qu’au Québec:

les devoirs des propriétaires sont:

Fournir un logement salubre à ses locataires.
En cas d’infestation, de faire affaire avec des entreprises certifiées par le ministère de l’environnement et agir rapidement.
Pour les punaises de lit le délai est de dix jours et il faut faire inspecter les autres logements pour s’assurer que l’immeuble est libre de parasites.
( si vous ne respectez pas ces conditions, le locataire peut appeler la municipalité et celle ci enverra un inspecteur qui pourra exiger une action immédiate )

les devoirs des locataires sont:

Signaler tout problème relié à la salubrité du logement au propriétaire dès qu’il est identifié.
Respecter les consignes de salubrité demandées par le propriétaire ou spécialiste en gestion parasitaire.
Suivre les recommandations et appliquer à la lettre les consignes des traitements suggérés par le spécialiste en gestion parasitaire.
( si vous ne suivez pas les recommandations, le propriétaire peut avoir des recours contre vous)
Si vous croyez que vos droits sont lésés, contactez votre municipalité pour connaitre tous les réglements qui s’appliquent à votre situation et faites faire une inspection/rapport par une entreprise spécialisée. Ce rapport servira de preuve en cas de litige.

D’autres questions?

Contactez-nous! Il nous fera plaisir de vous aider

Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des experts.

Appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous vous aiderons à régler votre problème.

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( punaises de lit, fourmis charpentières, blattes (coquerelles), rongeurs, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par téléphone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Extermination des Parasites 2018-02-26T03:44:20+00:00

SOUMISSION GRATUITE PAR TÉLÉPHONE

Vous avez un problème avec un parasite? Faites-nous confiance, on va le régler!

Nous sommes conscients que l’apparition de créatures nuisibles dans votre environnement rapproché est très désagréable et entraine souvent des réactions disproportionnées et même des états de panique. Beaucoup d’entreprises profitent de ces situations pour tirer avantage des gens ayant succombé à la panique. Ils vont vous faire peur et vous faire croire qu’il faut agir immédiatement, au mépris de la préparation et du bon sens, cherchant à vous arracher la plus grosse somme possible et le plus rapidement possible. Malheureusement, traiter sans préparation est souvent un gage de mauvais résultats et vous aurez fort probablement besoin de refaire traiter par la suite par une autre compagnie…

Nous vous suggérons plutôt de nous faire confiance, nous allons prendre votre situation en main, nous allons vous expliquer toutes nos opérations et vous donner des guides pour vous accompagner dans la procédure. De cette manière, votre préparation sera optimale et nous pourrons réellement éliminer les créatures nuisibles de votre environnement pour de bon. Nous vous offrons une réelle garantie de retour sans frais et surtout nous vous offrons un suivi tout au long des traitements faits pour vous.

Nous avons une assurance responsabilité, tous nos techniciens sont très expérimentés et ils sont tous certifiés.

Comme nos techniciens sont payés à commission, ils ont tout intérêt à vous offrir le meilleur service possible et à régler votre problème définitivement!

Que ça soit pour les rongeurs, les coquerelles, les pyrales, les punaises de lit, les fourmis charpentières ou pour tout autre parasite.

Visitez notre encyclopédie des parasites pour en apprendre plus sur les créatures qui vous causent problème.

Nous comprenons que votre réputation est importante et nous nous faisons toujours très discrets.

Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des experts.

Appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous irons immédiatement faire une inspection pour corriger le problème.

Nous travaillons pour vous, et votre santé nous tient à coeur.

Quand notre résidence personnelle est envahie de parasites, on a qu’une chose en tête: se débarrasser de nos intrus immédiatement, que le résultat soit permanent et que ca ne nous coûte pas les yeux de la tête…

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( punaises de lit, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Blog 2018-02-26T03:36:51+00:00
Home 2018-03-01T12:19:07+00:00

Soumission en ligne

EXTERMINATION COMMERCIALE

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts! (514) 581- 4456

EXTERMINATION DES PARASITES

Quand notre environnement est envahi de parasites, on n’a qu’une chose en tête: exterminer nos intrus immédiatement; que le résultat soit permanent et que cela ne nous coûte pas les yeux de la tête…  Appelez-nous immédiatement, on peut régler votre problème! (514) 581-4456

À propos d’Extermination 911

Nous sommes une compagnie de gestion parasitaire dédiée à l’application de solutions modernes et scientifiques aux problèmes de gestion parasitaire contemporains. Nous offrons des services d’extermination à bas prix qui couvrent tous les problèmes que vous pouvez rencontrer. Nous avons plus de 25 ans d’expérience et un taux d’efficacité de 100%. Nous prenons soin de vos problèmes comme si ils étaient les nôtres.

Vous pouvez nous faire confiance. Appelez-Nous!  514-581-4456

  • Approche Humaine – Nous vous guidons en tout temps et nous ne vous mentirons jamais.

  • Orientée vers les Résultats – Nous n’offririons pas ces assurances si nous n’étions pas efficaces à 100%.

  • Bas Prix – Vous payez le meileur prix garanti et vous obtenez une garantie sans soucis!

VOUS OBTENEZ LE MEILLEUR PRIX C’EST GARANTI! Quand vous obtenez une soumission de notre entreprise, nous considérons toujours les meilleurs prix disponibles sur le marché, mais si vous obtenez une meilleure offre et vous voulez travailler avec nous, dites nous le montant de votre offre avec la description du travail et nous n’allons pas seulement égaler le prix, masi nous allons LE BATTRE DE 10%!

À l’ordinaire, les autres compagnies viennent chez vous et aspergent des insecticides et mettent des produits sans trop vous éclairer sur ce qu’ils font et ils vous disent de leur faire confiance. Malheureusement, il arrive très souvent que, quand le prix était trop beau pour être vrai, les produits utilisés n’étaient pas assez forts et votre problème ne s’est pas réglé. Vous vous retrouvez donc dans  la même situation quelques semaines ou mois plus tard et nous ne souhaitons pas ça.

Nous avons tous les permis requis par le gouvernement, une assurance responsabilité et nous vous donnons toujours des documents qui mentionnent les produits utilisés et des instructions détaillées pour vous guider pour la préparation des traitements.

Nos techniciens sont des experts et ils sont payés à la commission… Cela représente beaucoup pour vous, le client, parce qu’ils sont besoin de faire un travail exemplaire, d’obtenir de bons résultats et une bonne évaluation par vous pour obtenir un bon chèque de paye. 🙂 Cela vous assure que chacun des contrats que l’on prend est pris aussi sérieusement que si c’était pour notre propre demeure. Nous faisons toujours un suivi de de nos traitements avec nos clients et nous nous assurons qu’ils sont satisfaits de nos services.

Notre travail est personnalisé et nous vous garantissons que si nous nous engageons à régler votre problème, nous allons le régler peu importe l’effort que ça demande!

Contactez-Nous pour avoir plus d’informations (514) 581-4456   

L’équipe d’Extermination 911

100% EFFICACE, 100% GARANTI

Garantie jusqu’à un an et nous faisons une visite avant la fin de la garantie pour nous assurer que le problème est résolu. Notre service est Rapide, Discret et Professionnel.

ENCYCLOPÉDIE DES PARASITES

Avant de dépenser pour un traitement, il faut bien identifier votre votre problème. Cette encyclopédie vous permettra d’identifier les insectes et les animaux les plus couramment associés aux problèmes rencontrés au Quebec

INSPECTION RAPIDE

nous comprenons le besoin de faire l’extermination rapidement et de régler votre problème définitivement!

ESTIMATION GRATUITE

APPELEZ-NOUS! (514) 581-4456

Pourquoi attendre ? Demandez-nous un devis immédiatement en nous téléphonant, sur le clavargage en direct ou par notre demande de soumission en ligne. Un spécialiste de l’extermination vous répondra immédiatement

UNE SOLUTION RAPIDE?

Vous avez un problème avec ce type de parasite? Cliquez sur l’icone ci-dessous pour aller directement vers la page qui vous dira quoi faire pour régler définitivement ce problème. 

Soumission en ligne 2018-02-26T03:02:46+00:00

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons tous les problèmes de parasites ( rongeurs, fourmis charpentières, blattes, punaises de lit, vers blancs, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par Téléphone

Remplissez le formulaire ou (514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Home 2018-02-25T08:35:05+00:00

Pour un service Rapide, Courtois et Professionnel. Une extermination radicale, efficace à 100% et garantie à 100%.

Les spécialistes d’Extermination 911 sont habilités à résoudre tous vos problèmes, du plus simple au plus complexe. Nous avons fait notre réputation grâce à nos traitements ultra-efficaces, nos garanties et notre service à la clientèle sans pareil. Nous traitons pour régler les problèmes définitivement.

Extermination commerciale

Quand votre commerce est aux prises avec un parasite nuisible, il faut l’exterminer rapidement, discrètement et efficacement, c’est une question de réputation et d’argent. Faites nous confiance, nous sommes des experts!

Contactez-nous pour une soumission

Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Montréal

Longueuil – Rive-Sud

Laval – Rive-Nord

Bed Bug Extermination 2018-02-05T12:57:03+00:00

Our complete treatment combines several ways to eliminate bedbugs: Preparation, Steam, Mattress Encasement, Traps and Sanctioned by the Goverment Residual Insecticides. AND WE RETURN THREE TIMES MINIMUM! That’s a Big Difference.

The treatment used to get rid of bedbugs has several specific steps to follow and we provide you with a list of detailed instructions to instruct you about the bug’s properties and guide you. Some people call these bugs bed fleas but, unlike fleas, bedbugs do not jump and they do not fly either. So you need a protocol to stop them from climbing and hiding everywhere around you.

BEFORE YOU START PANICKING!

There is no need to throw away your mattress or any piece of furniture.

As government and municipal sites say: do not try to deal with the problem yourself.

Be careful not to aggravate your situation by using a regular insecticide.

Check out our information page to learn more about the bed bug.

Talk to your neighbors, they may be infested too and should perhaps do preventive treatments.

Talk to your landlord, he should be made aware.

We are a company specialized in the extermination of bed bugs, let us help you!

 

With us it’s very simple:

  1. You call us, you explain your situation, you give us your information, we take care of the situation right away.
  2. A few minutes later, you receive an e-mail preparation document, you read it and decide when you will be ready.
  3. You tell us when you think you will be available within a week and we make an appointment.
  4. We come to do the treatment on scheduled date and VOILÀ! Problem solved.
  5. You follow the instructions, we will come at least 3 times minimum to make sure that everything is fine and you can forget the bugs …

SUIVEZ CES CONSEILS AVANT DE DÉCIDER QUELLE COMPAGNIE TRAITERA VOS PUNAISES DE LIT:

Why pay $ 250 to have a dog inspect for bed bugs when it costs $ 69.95 to have a human do it? Some dogs are effective, others are not how do you know?… Do not be fooled and ask to see the traces of bugs observed or detected. Our technicians will always show them to you, it’s just plain common sense.

*** THE MOST IMPORTANT FACTOR ***

THE BEST WAY TO MAKE SURE YOUR PROBLEM IS SOLVED IS TO HAVE THE TECHNICIAN ON SITE AS MANY TIMES AS POSSIBLE DURING YOUR WARRANTY!

WE COME AT LEAST 3 TIMES ON SITE TO BE CERTAIN THAT THE PROBLEM IS RESOLVED, IT IS GUARANTEED!

Run from the extermination companies who want to come right away, ”solve the problem in a flash” and pick up the check. To get rid of bedbugs, it is not enough to spray insecticide everywhere; bedbugs are almost always hidden in inaccessible places … Rigorous preparation must be done if you do not want to keep your problem. Pesticide application must also be safe and comply with Health Canada guidelines.

We will always give you a detailed instructional document before doing the work to make sure everything is done in the safest way for you, your family and your pets. 

Make sure the company is certified, not just the technicians coming to do the treatment. Ask for the Ministry of the Environment’s pesticide license number or C5 permit. If the business does not have it, they are probably buying their insecticides at the local hardware store and you will end up paying for nothing because these insecticides are not residual enough to solve the problem.

We have all the necessary permits, we work with the government, large hotels, hospitals, businesses, multi-unit buildings and tons of residential clients.

Watch out for hidden “extra” fees that are possibly revealed to you after the job is started. Look for a free follow-up warranty.

Make sure you pay for approved, high quality insecticides. The price difference between various companies often lies in the duration of the warranty, the number of guaranteed visits, the quality of the instructions which one gives you and the residuality of the products used.

Efficiency is always proportional to the price you pay and a ” dirt cheap” treatment will most probably require you to pay for a second treatment, and a third one …

We use Health Canada approved insecticides with the best possible residuality, we monitor the situation all along treatment and we guarantee that we will come back without charge for up to one year.

We will simply give you the best treatment available in Canada, we guarantee it!

We serve the Greater Montreal Area, Longueuil, Laval, the North Shore and the South Shore.

We also treat all other pest problems (rodents, carpenter ants, cockroaches,fleas, white grubs, spiders etc.)

To learn more about these pests, visit our Pest Encyclopedia.

 

Free Quote by phone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Montreal island : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

South Shore of Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

North Shore of Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Gestion parasitaire pour le secteur agro alimentaire et agricole 2017-10-29T21:53:57+00:00

Vous avez un problème ponctuel ou besoin d’un suivi avec un programme HACCP

C’est certain que nous pouvons régler votre problème.

Avec nos 27 années d’experience, nous avons beaucoup de clients dans ces secteurs et il nous est facile de comprendre les réalités de ces domaines. Nous avons des techniciens expérimentés, capables de travailler autour des fermes et des bâtiments industriels.

Nous sommes capables d’analyser les problèmes rencontrés et de proposer une solution réaliste pour votre cas particulier. Aucun endroit n’est le même et tous les traitements doivent être adaptés d’un site à l’autre.

Que ça soit en prévention mensuelle ou en traitement choc, les actions que nous posons sont réfléchies et vous en serez toujours tenus au courant. Nous comprenons que certains sites sont sensibles et que nos techniciens doivent parfois prendre des mesures particulières pour accomplir le travail demandé. Nous sommes à votre service, Vous connaissez votre entreprise.

Expliquez-nous comment on peut vous aider et nous vous conseillerons pour remplir cette tâche de la meilleure façon possible.

Nos spécialistes sont habitués à travailler intelligemment et les techniciens s’assurent de bien expliquer aux personnes en charge ce qui doit être fait sur les lieux pour permettre un résultat optimum. Comme cela, on évite les surprises et tout tourne bien.

En étant consciencieux, cela permet des économies de traitements et cela réduit le coût d’entretien global des sites.

Dans ces domaines là, il est important de rencontrer l’estimateur au préalable et il va vous expliquer ce que nous pouvons faire pour vous aider, c’est lui qui va vous inspirer confiance à faire affaire avec notre compagnie si il sait ce qu’il dit. Il saura vous montrer  notre expertise et notre savoir-faire.

Pour les demandes de services à long  terme, nous envoyons toujours un estimateur sur place gratuitement pour s’assurer d’avoir toutes les informations avant de vous faire la soumission.

Nous sommes des Experts, n’hésitez pas a nous contacter pour voir ce que l’on pourrait faire pour vous.

Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des spécialistes et nous travaillons en collaboration avec un grand nombres de fermes et d’entrepots du Grand Montréal.

Contactez-nous! Il nous fera plaisir de vous aider et de vous donner plus de renseignements.

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( rongeurs, fourmis, blattes, punaises de lit, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par téléphone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Soumission en ligne 2017-10-31T15:36:06+00:00

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons tous les problèmes de parasites ( rongeurs, fourmis charpentières, blattes, punaises de lit, vers blancs, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par Téléphone

Remplissez le formulaire ou (514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

Blog 2017-09-24T13:57:34+00:00
Online Submission 2017-09-24T13:57:10+00:00
Sample Page 2017-09-23T14:03:24+00:00

This is an example page. It’s different from a blog post because it will stay in one place and will show up in your site navigation (in most themes). Most people start with an About page that introduces them to potential site visitors. It might say something like this:

Hi there! I’m a bike messenger by day, aspiring actor by night, and this is my website. I live in Los Angeles, have a great dog named Jack, and I like piña coladas. (And gettin’ caught in the rain.)

…or something like this:

The XYZ Doohickey Company was founded in 1971, and has been providing quality doohickeys to the public ever since. Located in Gotham City, XYZ employs over 2,000 people and does all kinds of awesome things for the Gotham community.

As a new WordPress user, you should go to your dashboard to delete this page and create new pages for your content. Have fun!

Sitemap 2017-08-23T17:12:22+00:00
external http://extermination911.net
external Accueil http://extermination911.net/
external Services http://extermination911.net
external Encyclopédie des parasites http://extermination911.net/encyclopedie-des-parasites/
external Extermination commercial http://extermination911.net/commercial-services/
external Gestion parasitaire pour restaurants http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-restaurants/
external Inspection sur place http://extermination911.net/inspection-sur-place/
external Gestion parasitaire pour le secteur agro alimentaire et agricole http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-le-secteur-agro-alimentaire-et-agricole/
external Gestion parasitaire pour immeubles à logements http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-immeubles-a-logements/
external Gestion parasitaire pour Hotels, Motels et B&B http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-hotels-motels-et-bb/
external Gestion parasitaire pour Garderies CPE et Écoles http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-garderies-cpe-et-ecoles/
external Gestion parasitaire annuelle pour commerces http://extermination911.net/gestion-parasitaire-annuelle-pour-commerces/
external Extermination résidentielle http://extermination911.net/residential-services/
external Extermination des mites et des pyrales http://extermination911.net/extermination-des-mites-et-des-pyrales/
external Extermination des guèpes http://extermination911.net/extermination-des-guepes/
external Extermination des puces http://extermination911.net/extermination-des-puces/
external Extermination des fourmis pharaon http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-pharaon-2/
external Extermination des punaises de lit http://extermination911.net/extermination-des-punaises-de-lit/
external Extermination des fourmis charpentières http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-charpentieres/
external Extermination des fourmis http://extermination911.net/extermination-des-fourmis/
external Extermination des coquerelles (blattes) http://extermination911.net/extermination-des-coquerelles-blattes/
external Extermination des puces http://extermination911.net/extermination-des-puces/
external Extermination des rongeurs souris – rats http://extermination911.net/extermination-des-rongeurs-sourisrats/
external Extermination des mites et des pyrales http://extermination911.net/extermination-des-mites-et-des-pyrales/
external Extermination des punaises de lit http://extermination911.net/extermination-des-punaises-de-lit/
external Extermination des vers blancs http://extermination911.net/extermination-des-vers-blancs/
external Traitement préventif des punaises de lit http://extermination911.net/traitement-preventif-des-punaises-de-lit/
external Soumission directe http://extermination911.net/appointment/
external Blog http://extermination911.net/blog/
external Accueil http://extermination911.net/
external Services http://extermination911.net
external Encyclopédie des parasites http://extermination911.net/encyclopedie-des-parasites/
external Extermination commercial http://extermination911.net/commercial-services/
external Gestion parasitaire pour restaurants http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-restaurants/
external Inspection sur place http://extermination911.net/inspection-sur-place/
external Gestion parasitaire pour le secteur agro alimentaire et agricole http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-le-secteur-agro-alimentaire-et-agricole/
external Gestion parasitaire pour immeubles à logements http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-immeubles-a-logements/
external Gestion parasitaire pour Hotels, Motels et B&B http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-hotels-motels-et-bb/
external Gestion parasitaire pour Garderies CPE et Écoles http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-garderies-cpe-et-ecoles/
external Gestion parasitaire annuelle pour commerces http://extermination911.net/gestion-parasitaire-annuelle-pour-commerces/
external Extermination résidentielle http://extermination911.net/residential-services/
external Extermination des mites et des pyrales http://extermination911.net/extermination-des-mites-et-des-pyrales/
external Extermination des guèpes http://extermination911.net/extermination-des-guepes/
external Extermination des puces http://extermination911.net/extermination-des-puces/
external Extermination des fourmis pharaon http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-pharaon-2/
external Extermination des punaises de lit http://extermination911.net/extermination-des-punaises-de-lit/
external Extermination des fourmis charpentières http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-charpentieres/
external Extermination des fourmis http://extermination911.net/extermination-des-fourmis/
external Extermination des coquerelles (blattes) http://extermination911.net/extermination-des-coquerelles-blattes/
external Extermination des puces http://extermination911.net/extermination-des-puces/
external Extermination des rongeurs souris – rats http://extermination911.net/extermination-des-rongeurs-sourisrats/
external Extermination des mites et des pyrales http://extermination911.net/extermination-des-mites-et-des-pyrales/
external Extermination des punaises de lit http://extermination911.net/extermination-des-punaises-de-lit/
external Extermination des vers blancs http://extermination911.net/extermination-des-vers-blancs/
external Traitement préventif des punaises de lit http://extermination911.net/traitement-preventif-des-punaises-de-lit/
external Soumission directe http://extermination911.net/appointment/
external Blog http://extermination911.net/blog/
external Gestion parasitaire hotels, motels et B&B http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-hotels-motels-et-bb/
external Extermination des rongeurs souris-rat http://extermination911.net/extermination-des-rongeurs-sourisrats/
external Gestion parasitaire pour logements http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-immeubles-a-logements/
external Gestion parasitaire pour CPE et écoles http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-garderies-cpe-et-ecoles/
external Gestion parasitaire pour restaurants http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-restaurants/
external Gestion parasitaire secteur agro-alimentaire http://extermination911.net/gestion-parasitaire-pour-le-secteur-agro-alimentaire-et-agricole/
external Extermination des blattes (coquerelles) http://extermination911.net/extermination-des-coquerelles-blattes/
external Extermination des fourmis http://extermination911.net/extermination-des-fourmis/
external Gestion parasitaire annuelle pour commerces http://extermination911.net/gestion-parasitaire-annuelle-pour-commerces/
external Inspection sur place http://extermination911.net/inspection-sur-place/
external Extermination des fourmis charpentières http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-charpentieres/
external Extermination des puces http://extermination911.net/extermination-des-puces/
external Extermination des guèpes http://extermination911.net/extermination-des-guepes/
external Extermination des mites et pyrales http://extermination911.net/extermination-des-mites-et-des-pyrales/
external Extermination des punaises de lit http://extermination911.net/extermination-des-punaises-de-lit/
external Extermination des coquerelles (blattes) http://extermination911.net/extermination-des-coquerelles-blattes/
external Extermination des fourmis pharaon http://extermination911.net/extermination-des-fourmis-pharaon-2/
external Extermination des fourmis http://extermination911.net/extermination-des-fourmis/
external Capture d’animaux http://extermination911.net/capture-danimaux/
external Arrosage anti-araignées http://extermination911.net/arrosage-anti-araignees/
external Extermination des rongeurs souris-rat http://extermination911.net/extermination-des-rongeurs-sourisrats/
external Traitement préventif des punaises de lit http://extermination911.net/traitement-preventif-des-punaises-de-lit/
external Extermination des vers blancs http://extermination911.net/extermination-des-vers-blancs/
external Expertise légale http://extermination911.net/expertise-legale/
external Groupe 911 http://www.moneytalk.club

internal links

Extermination Commerciale 2017-10-24T00:47:29+00:00

SOUMISSION GRATUITE PAR TÉLÉPHONE

Problème d’insectes ou de rongeurs dans un espace commercial? N’attendez pas et faites affaire avec des experts.

Pas de panique nous sommes là pour vous aider.

Locaux commerciaux, immeubles à logements, cuisines de restaurants ou entrepots?

Il n’est pas rare que des créatures nuisibles viennent parasiter les lieux de travail car c’est souvent là où les gens passent une majorité de leur temps et laissent trainer des résidus de nourriture.

D’autres fois, c’est la chaleur dégagée par des machines qui les attirent ou l’humidité dégagée par d’autres appareils. Peu importe la raison de leur présence, il faut les éliminer. C’est là où nous intervenons.

Pour commencer, un de nos spécialistes va vous aider à identifier le problème et il vous expliquera la meilleure manière de régler ce dernier. Il va aussi vous expliquer ce que vous devez faire pour éviter que ce genre de problème ne se reproduise.

Si c’est dans un endroit lié à l’agroalimentaire, il vous suggérera un programme HACCP qui vous mettra à l’abri de futures surprises.

Comme le spécialiste fait toujours une inspection soignée de l’endroit problématique, il pourra vous signaler les lieux de pénétration des insectes ou des autres animaux et il vous dira quoi faire pour les empècher de revenir.

Vous voyez, vous êtes entre de bonnes mains, appelez-nous!

Nous offrons un service sur mesure de prévention et de traitements à tous les types de commerces et d’entrepots. Que ça soit pour les rongeurs, les coquerelles, les pyrales, les mouches, les fourmis, les dermestes du lard ou pour tout autre parasite.

Visitez notre encyclopédie des parasites pour en apprendre plus sur les créatures qui vous causent problème.

Chaque espace commercial est un cas particulier et l’on doit adapter les traitements à chacun d’eux.
Nous suivons rigoureusement les consignes de Santé Canada pour vous assurer que tout le travail fait est conforme aux normes, vous assurant ainsi plus grande tranquilité d’esprit par rapport aux lois sur la salubrité, tout en assurant le retour à la normale le plus rapide possible du service affecté.
Nous comprenons que votre réputation est importante et nous nous faisons toujours très discrets.
Tout réside dans la prévention; il vaut mieux prévenir que guérir.
Par contre, des fois on est pris de court et nous devons éliminer un petit problème avant de prendre d’autres mesures pour en éviter de plus grands à l’avenir.
Une fois que l’infestation est contrôlée, nous offrons des services de suivi et de prévention annuels qui évitent le retour des problèmes.
Faites nous confiance. Nous avons l’expérience, les accréditations gouvernementales et les permis nécessaires pour régler tous vos problèmes.

Nous sommes des experts.

Appelez-nous pour prendre rendez-vous et nous irons immédiatement faire une inspection pour corriger le problème.

Nous travaillons pour vous, et votre santé nous tient à coeur.

Nous desservons la grande région de Montréal, Longueuil, Laval, la rive nord et la rive sud.

Nous traitons aussi tous les autres problèmes de parasites ( punaises de lit, vers blancs, guèpes, araignées etc)

Pour en apprendre plus sur ces parasites, visitez notre Encyclopédie des parasites.

Soumission gratuite par téléphone

Remplissez le formulaire(514) 581-4456 ou 1(844) 200-1911

visa_mastercard_

Nous avons une équipe locale pour toutes les régions suivantes

Île de Montréal : Baie-D’Urfé – Beaconsfield – Côte-Saint-Luc – Dollard-Des Ormeaux – Dorval – Hampstead – Kirkland – L’Île-Dorval -Île des Soeurs – Mont-Royal – Montréal – Montréal-Est – Montréal-Ouest – Pointe-Claire – Sainte-Anne-de-Bellevue – Senneville – Westmount – Ahuntsic-Cartierville – Anjou – Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce – Lachine – LaSalle – Le Plateau-Mont-Royal – Le Sud-Ouest – L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève – Mercier–Hochelaga-Maisonneuve – Montréal – Montréal-Nord – Outremont – Pierrefonds-Roxboro – Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles – Rosemont – La Petite-Patrie – Saint-Laurent – Saint-Léonard – Verdun – Ville-Marie – Villeray–Saint-Michel – Parc-Extension

Rive-Sud de Montréal : Longueuil – Belœil – Boucherville – Brossard – Candiac – Carignan – Chambly – Châteauguay – Contrecœur – Delson – La Prairie – Longueuil – McMasterville – Mont-Saint-Hilaire – Otterburn Park – Saint-Amable – Saint-Antoine-sur-Richelieu – Saint-Basile-le-Grand – Saint-Bruno-de-Montarville – Sainte-Catherine – Saint-Constant – Saint-Jean-sur-Richelieu – Saint-Isidore – Sainte-Julie – Saint-Lambert – Saint-Marc-sur-Richelieu – Saint-Mathias-sur-Richelieu – Saint-Philippe – Varennes

Rive-Nord de Montréal : Mirabel – Deux-Montagnes – Oka – Saint-Eustache – Pointe-Calumet – Saint-Joseph-du-Lac – Sainte-Marthe-sur-le-Lac – Blainville – Boisbriand – Bois-des-Filion – Lorraine – Rosemère – Sainte-Anne-des-Plaines – Sainte-Thérèse – Mascouche – Terrebonne – Charlemagne – L’Assomption – Repentigny – Saint-Sulpice – L’Épiphanie

La mouffette 2017-10-30T18:45:06+00:00

Description de la mouffette

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom latin: Mephitis mephitis

Description :

Mammifère de petite taille.
Son pelage est noir, mais il porte deux rayures blanches sur le dos.
Elle a une grande queue en forme de plumeau.
Son poids varie d’un à 5,3 kilogrammes.
Elle possède une mâchoire puissante et de longues griffes acérées.
Quand elle est menacée, la moufette lance un liquide très malodorant, arrosant ceux qui l’effraient. Ce fameux liquide peut provoquer des nausées et une cécité passagère. Le liquide est projeté par les canaux de ses glandes anales.
La portée du liquide est d’environ cinq mètres, mais l’odeur se fait sentir beaucoup plus loin.
Reproduction:
La femelle n’a qu’une seule portée par année et chaque portée compte de 2 à 10 petits qui arrivent à leur maturité en six mois environ. Comme l’homme est le seul véritable prédateur de la mouffette, il est facile d’observer les jeunes jouer sans crainte même près des habitations.
Habitudes:
La moufette s’active surtout pendant la nuit et se repose le jour. C’est un animal solitaire qui mange de tout : insectes, graines, fruits, noix, plantes, petits mammifères, oiseaux, reptiles et apprécie particulièrement les déchets.
Les moufettes occupent généralement des terriers abandonnés par des marmottes, des renards ou d’autres mammifères de taille semblable ou supérieure et creusent rarement leur propre terrier. Elles utilisent également des souches, des tas de pierres ou des monceaux de détritus; elles pourront même élire domicile sous une maison, sous une véranda ou dans une cave.
Cette dernière habitude est particulièrement courante dans les régions agricoles.
Lorsque la moufette creuse elle-même son terrier, il est généralement rudimentaire, mais lorsqu’elle hérite de celui d’un autre animal, il peut être très perfectionné. On peut y trouver de une à cinq ouvertures bien dissimulées qui conduisent à tout un système de tunnels et de chambres. L’une de celles-ci, garnie de feuilles, sert de nid. Les feuilles peuvent également être utilisées pour obturer les ouvertures du terrier par temps froid.
 La moufette peut quitter son terrier en quête de nourriture à n’importe quelle heure de la journée, mais elle s’absente généralement à partir de la fin de l’après-midi ou en début de soirée pour toute la nuit. Elle s’approvisionne dans un rayon d’environ 800 m, et peut s’aventurer jusqu’à 2 km de son terrier en une nuit.
 Munie dès l’automne d’une épaisse couche de graisse, la moufette choisit, en novembre ou en décembre, un terrier profond où elle passera l’hiver. On a déjà trouvé jusqu’à 20 moufettes dans un seul abri; mais elles y sont généralement beaucoup moins nombreuses.
 Le mâle reste actif jusqu’à ce que la température atteigne environ 10 °C sous zéro; il peut alors rejoindre sa propre famille ou d’autres mâles, ou même se terrer tout seul. Il peut sortir brièvement de son gîte à n’importe quel moment de l’hiver. Une même tanière peut abriter des mâles et des femelles, des jeunes et des vieux.
 À la fin de février, dans certaines régions du Canada, l’animal commence à sortir de sa torpeur hivernale et reprend toutes ses activités vers la fin de mars.
 La moufette n’a comme prédateurs naturels que les lynx, les renards, les coyotes, les carcajous et les couguars.
Prévention:
Comme la mouffette n’a pas beaucoup de prédateurs naturels, elle n’a pas peur de grand chose et se retrouve souvent dans les mêmes environnements que les humains.
Ce qu’il faut savoir:
Si vous rencontrez une moufette ? D’abord, elle essayera de s’éloigner. Mais si elle est très effrayée et si la fuite n’est pas possible, elle vous avertira en levant la queue.
Si vous ignorez cet avertissement, la moufette commencera à taper du pied.
Si cet avertissement sonore n’a pas d’effet, elle hausse le dos et fait semblant d’attaquer.  Elle grattera le sol avec ses pattes avant tout de suite après.
Si l’avertissement n’est pas encore assez dissuasif, elle s’arque le dos et arrose son adversaire vers les yeux. Ce jet double sera projeté avec précision.
L’odeur est extrêmement puissante et tiendra deux semaines, alors nous vous recommandons d’écouter ses avertissements et de vous éloigner immédiatement, et tranquillement pour observer cet animal d’un peu plus loin.
Si une mouffette ou une famille de mouffettes a élu domicile chez vous où à proximité de chez vous, nous vous recommandons de faire appel à des experts en gestion parasitaire pour les piéger et les relocaliser. Prenez garde, ces animaux ne sont pas faciles à attraper et vous vous exposez à de sérieux dangers si vous tentez la capture vous-mêmes.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le pigeon 2017-10-30T19:40:38+00:00

Description du pigeon

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom latin: pipio

Description :

Oiseau de la famille des Columbidae
Pèsent en moyenne de 200 à 600 g
Vit entre 5 et 10 ans
Forme des couples stables (pour la vie).
Reproduction:
Les pigeons peuvent faire deux couvées, en avril et en aout.
Ils ne pondent que deux oeufs d’habitude, ils peuvent en pondre trois mais seulement deux seront viables.
Pendant la saison de nidification, les oiseaux vont chercher un endroit souvent difficilement accessible et en hauteur, puis le mâle ira chercher les matériaux qu’il amènera à la femelle pour qu’elle construise le nid à sa guise.
Le mâle et la femelle partagent toutes les tâches, y compris celle de nourrir les pigeonneaux avec le lait de jabot qu’ils produisent à l’aide d’une glande de leur jabot.
Habitudes:
Ils vivaient à l’origine dans les milieux terrestres mais ils se sont répandus un peu partout. Certaines variétés en plaine et d’autres dans les villes.
Ils se nourrissent principalement de graines, mais ont un régime très élargi autour des lieux où les déchets alimentaires leur sont disponibles, ce qui les fait parfois qualifier d’éboueurs urbains.
Ce qui rend le pigeon nuisible, c’est avant tout la quantité phénoménale d’excréments qu’il produit. En effet, l’accumulation de ceux-ci peut représenter un risque pour la santé publique. Qui plus est, ces déjections étant très acides, elles peuvent ronger le métal et les ouvrages en pierre.
Dans bien des cas, le pigeon entraîne des problèmes près des habitations. Toutefois, son élimination de ces lieux n’est pas possible, car il s’est adapté au stress de la vie urbaine et aux sources de nourriture auxquelles il a accès. Le moyen de lutte le plus efficace consiste donc à modifier son milieu.
Prévention:
La lutte efficace contre le pigeon suppose l’élimination des juchoirs et l’obturation des crevasses, des grandes ouvertures et des entrées percées en hauteur.
 Il est conseillé d’interdire l’accès à toutes les sources d’eau disponibles (climatiseurs de toiture) à l’aide de grillages.
 À l’extérieur, éviter de laisser des sources d’eau ou de nourriture à la portée des pigeons.
 Tenir les poubelles fermées. Évacuer les ordures régulièrement.
 Pour garder les toits plats ou les corniches bien fréquentées contre l’envahissement des pigeons, il est possible d’y installer des tiges métalliques dressées ou d’y appliquer des substances collantes.
 Une autre méthode consiste de les nourrir avec un produit homologué pour les faire fuir.
Si vous devez en arriver là, faites appel à un spécialiste de la gestion parasitaire car il y a plusieurs réglementations à respecter pour appliquer ces produits.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La vrillette 2017-10-30T18:43:41+00:00

Description de la vrillette

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom latin: Xestobium rufovillosum

Description :

Deux espèces se retrouvent principalement dans les habitations, soit la petite vrillette

et la grosse vrillette.
Les adultes de la petite vrillette (2,5 à 5 mm) et de la grosse vrillette (5 à 7 mm) ont un
corps massif et globuleux, et leur tête est cachée sous le thorax en forme de capuchon.
La petite vrillette a une forme allongée et est de couleur brun chocolat avec des
ponctuations sur les élytres (le dos) , tandis que la grosse vrillette est plus trapue,
de couleur brun foncé et a des espèces de touffes de poils jaunâtres sur les élytres.
Son thorax porte trois paires de pattes.
Les adultes ont des ailes et sont attirés par la lumière du jour
La larve (5 à 7 mm pour la petite vrillette et jusqu’à 11 mm pour la grosse vrillette)
est arquée, de couleur blanc crémeux et couverte de poils.
Reproduction:
Les adultes ne quittent leurs galeries que pendant une courte durée. Pendant l’été
ils s’accouplent, après quoi ils pénètrent à nouveau dans le bois, afin d’y pondre
20 à 40 œufs. Ils sont blanc laiteux et mesurent à peine 0,5 mm.
L’éclosion de la larve a lieu quatre à cinq semaines après la ponte. Dès l’éclosion  elles
forent des couloirs désordonnés et transpercent le bois de part en part. Le stade larvaire
de la petite vrillette s’étale sur deux à quatre ans, et celui de la grosse vrillette sur trois
à cinq ans, selon la température et d’autres facteurs; une humidité élevée favorise par
exemple un développement rapide des larves. Si les conditions environnementales ne
sont pas favorables, le stade larvaire peut se prolonger jusqu’à 10 ans.
il a été établi que le nombre d’insectes de la première génération se trouve multiplié
par dix en dix ans.
Les larves creusent dans I’aubier, de préférence dans le bois de printemps qui est tendre
et nourrissant. La présence des larves appelées vulgairement Vers de bois se reconnaît
à la sciure qui sort des petits trous.
Il est à noter que les dommages dans le bois sont essentiellement causés par les larves.
Cette espèce doit son nom d’Horloge de la mort aux «tic-tacs» réguliers que la femelle
fait entendre en frappant de la tête et du thorax contre les parois des galeries.
Les dégâts occasionnés aux meubles, aux poutres ou aux cadres anciens sont considérables.
En cas d’infestation massive, le bois tombe en poussière.
Habitudes:
Les vrillettes vivent naturellement à l’extérieur, mais elles se plaisent très bien dans les
habitations. Elles s’attaquent plus particulièrement au bois d’œuvre (charpentes et planchers),
mais également aux meubles, aux oeuvres d’art et aux bibliothèques.
La petite vrillette montre une préférence pour le bois humide et se développe aussi bien
dans les essences de feuillus que de résineux.
La grosse vrillette peut également se développer dans les feuillus et les résineux,
mais contrairement à la petite vrillette, le bois humide est indispensable à son
développement.
L’humidité entraîne le développement de champignons lignicoles dans le bois, et l’azote
produit par les champignons ainsi que l’eau fournissent les nutriments nécessaires à
son développement. Une humidité minimale de 22 % est indispensable au développement
de champignons et, par conséquent, au développement de la larve. La température doit se
situer entre 20 et 25 °C.
Bien entendu une humidité excessive est très souvent liée à des infiltrations
(défectuosités des toitures, fuites de canalisations, fissures de la maçonnerie au niveau
de l’encastrement de la charpente, remontées humides dues à un drainage des fondations
absent ou défaillant, mauvaise isolation par rapport au sol, etc…).
Les vrillettes semblent épargner les essences tropicales.
Prévention:
Comme les vrillettes sont attirées par le bois humide, il faut éliminer l’excès d’humidité
dans les pièces problématiques. Cette humidité est souvent liée à des infiltrations d’eau
provenant de la toiture, de la canalisation, des fissures ou encore des dégâts d’eau,
de tempêtes, d’inondations, etc.
Afin de prévenir les infestations, il faut vérifier régulièrement l’état du bois, surveiller
l’apparition de signes de présence (trous de sortie, fèces, présence d’adultes
près des fenêtres),
Les adultes de la petite et de la grosse vrillette forment des trous de sortie typiquement
circulaires dans le bois. Ceux de la petite vrillette mesurent de 1 à 3 mm, et ceux de la
grosse vrillette de 2 à 4 mm. Ces trous sont plus ou moins localisés et nombreux.
Il est également possible de confirmer la présence de vrillettes en observant (à la loupe)
les fèces caractéristiques. Les excréments de la petite vrillette sont très petits,
cylindriques et allongés, tandis que ceux de la grosse vrillette sont plus ronds,
plus gros et ressemblent à de minuscules lentilles.
Ces infestations sont graves et peuvent endommager sévèrement les habitations
et les meubles, des traitements peuvent être appliqués dans la maison mais devraient
être administrés par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources
d’infestation sont traitées convenablement.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La chauve souris 2017-10-30T18:30:53+00:00

Description de la chauve-souris

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: vespertilio

Description :

Mammifère de petite taille.
Unique mammifère capable de voler.
Corps poilu, ailes membraneuses qui rattachent les bras aux pattes postérieures.
Grandes oreilles, se repose la tête en bas.
la petite chauve-souris brune, une espèce de taille moyenne du Canada, pèse environ 8 g
en été (la masse de deux pièces de 5 cents et d’une pièce de 10 cents) et l’envergure
de ses ailes est d’environ 22 cm.
La chauve-souris cendrée, avec ses 30 g et une envergure de 40 cm, est la plus
grosse des espèces du Canada.
Espérance de vie, jusqu’à 35 ans.
La plupart des chauves-souris — et toutes les espèces du Canada —
utilisent l’écho des sons qu’elles produisent pour localiser les objets se trouvant sur leur
chemin. Les sons aigus ont des longueurs d’onde plus courtes que les sons graves
et donnent aux chauves souris des renseignements plus détaillés sur leur cible.
Les cris de la plupart des espèces de chauves souris du Canada sont des
ultrasons (inaudibles pour l’oreille humaine)
19 espèces vivent au Canada
8 au Québec
Reproduction:
Au début d’août, les mâles adultes se rendent chaque nuit dans les cavernes et les
mines qui serviront de sites d’hibernation. Ils arrivent en ces endroits après s’être
nourris et passent plusieurs heures sous terre. À mesure que le mois d’août avance,
de plus en plus de femelles adultes et de jeunes se joignent aux mâles dans les sites
d’hibernation; les premiers accouplements ont lieu au milieu d’août.
La plus grande partie des accouplements se produit avant que le nombre de
chauves-souris hibernantes n’augmente en septembre.
Les femelles conservent le sperme dans leur utérus pendant tout l’hiver; l’ovulation et la
fécondation se produisent lorsqu’elles sortent d’hibernation au printemps.
Les femelles gravides de la plupart des espèces du Canada  se réunissent, en avril ou
en mai, dans les gîtes les plus chauds situés dans des bâtiments ou des arbres creux.
Une seule colonie peut compter plusieurs centaines de petites chauves-souris.
C’est dans ces colonies de maternité que les petits naissent vers la mi-juin, soit de
50 à 60 jours après la fécondation, et c’est là qu’ils sont élevés.
Chacune des petites chauves-souris femelles donne naissance à un seul petit.
Les femelles laissent leur petit dans l’aire de repos chaque nuit lorsqu’elles sortent pour
trouver de la nourriture. À leur retour, les mères retrouvent infailliblement leur propre petit
parmi les nombreux autres qui attendent dans la colonie de maternité.
Les petits des petites chauves-souris volent à l’âge de 18 jours.
À cette étape, ils ont perdu leurs dents de lait et commencé à consommer des insectes,
en plus de se nourrir du lait maternel. En juillet et en août, les femelles et les jeunes
s’alimentent abondamment, car ils se font des réserves de graisse en prévision de
l’hibernation.
Nous savons relativement peu de choses au sujet de la vie des mâles adultes en été.
Ils ne vivent pas dans les colonies de maternité avec les femelles et les petits, et nous
supposons qu’ils gîtent seul ou en petits groupes dans les fissures et les crevasses.
Habitudes:
Au Canada, les chauves-souris se nourrissent d’insectes, habituellement ceux qu’elles
attrapent en vol, notamment des papillons nocturnes, des coléoptères, des éphémères
communes, des phryganes et des moucherons. Les espèces insectivores consomment
en général entre 50 p. 100 et plus de 100 p. 100 de leur masse corporelle en insectes
au cours de chacune des nuits d’été. Cela équivaut, pour une personne de 60 kg,
à la consommation de 30 kg à 60 kg de nourriture en une seule journée.
Le sommeil d’une chauve-souris en été est ponctué de vingt heures de sommeil pour
quatre heures de chasse nocturne.
Au cours de l’été, les individus de certaines espèces de chauves-souris se rassemblent
en colonies, tandis que d’autres vivent seuls.
Dans le premier groupe, on compte des espèces qui gîtent dans des bâtiments,
comme la petite chauve-souris brune, la grande chauve-souris brune et la chauve-souris
de Yuma.
Dans le deuxième groupe, il y a des espèces qui dorment dans des arbres ou des plantes
grimpantes, dont la chauve-souris rousse et la chauve-souris cendrée.
D’autres espèces, comme la chauve-souris blonde et l’oreillard maculé, préfèrent les
fissures et les crevasses des falaises.
À l’automne, au Canada, lorsque les conditions climatiques deviennent plus rigoureuses
et que les insectes se font de moins en moins nombreux, les chauves- souris combinent
migration et hibernation.
Certaines espèces communes qui gîtent dans les bâtiments, y compris la petite
chauve-souris brune et la grande chauve- souris brune, migrent vers des lieux d’hibernation
dont l’éloignement varie : la petite chauve-souris brune peut parcourir des centaines de
kilomètres et la grande chauve-souris brune, des dizaines de kilomètres.
Les chauves-souris hibernent en général sous terre, souvent dans des cavernes ou des
mines désaffectées, où les températures sont stables et supérieures au point de congélation
et où l’humidité est très élevée.
D’autres espèces, comme la chauve-souris rousse, la chauve-souris cendrée et la
chauve-souris argentée, migrent vers des endroits plus méridionaux, où elles peuvent
hiberner dans des arbres creux ou des couches de feuilles mortes (chauve- souris rousse)
ou rester actives.
Prévention:
La chauve souris est un mammifère et peut transmettre la rage, dans le cas d’une morsure,
consultez un médecin rapidement.
Les chauves-souris sont des animaux très utiles et l’on devrait essayer de cohabiter
avec eux plutôt que les éliminer. Si une colonie s’est établie chez vous et que vous la trouvez dérangeante, nous vous suggérons de consulter un spécialiste en gestion parasitaire. Ce professionnel saura comment expulser cette colonie de votre résidence de façon à minimiser le taux de mortalité chez les chauves-souris.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

L’écureuil 2017-10-30T18:22:01+00:00

Description de l’écureuil

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Sciuris carolinensis

Description :

Il existe plusieurs espèces d’écureuils au Québec.
On observe l’écureuil gris dans les villes et les banlieues ainsi que dans les forêts
feuillues ou mixtes (comprenant des conifères et des feuillus).
Il porte un pelage teinté principalement de gris, surtout à l’approche de l’hiver.
Tout comme chez les espèces semblables, la partie ventrale est plutôt blanche.
Les écureuils noirs sont fréquents, surtout quand on se déplace plus au nord.
L’écureuil roux est plus petit, sa queue est moins longue et son pelage brun
est de couleur rousse en hiver et olive en été. Une ligne noire sépare le pelage hivernal
foncé de la partie ventrale.
Il peut côtoyer l’écureuil gris, mais il est davantage associé aux forêts de conifères
(ou mixtes), et on peut l’apercevoir également autour des bâtiments.
On peut différencier ces écureuils des écureuils volants (le petit polatouche et le
grand polatouche) grâce à un repli de peau qui relie, de chaque côté du corps,
la patte antérieure à la patte postérieure, leur permettant ainsi de planer.
Leur queue serait aussi plus aplatie, et ils fréquentent parfois les greniers et
les bâtiments.
Le tamia rayé est plus petit, a deux lignes blanches sur le dos délimitées par
des lignes noires. Il a aussi une plus petite queue et elle est moins touffue.
Il vit presque exclusivement au sol.
Reproduction:
La femelle élève seule ses petits. De mars à août, elle peut avoir une ou deux portées,
comprenant chacune trois petits en moyenne. Les petits n’ont pas de poils à la naissance
et leurs yeux sont fermés.
La femelle les recouvre avec les matériaux du nid lorsqu’elle s’absente.
Habitudes:
L’écureuil gris grimpe aux arbres pour se protéger, s’abriter et se nourrir.
Il recherche les bourgeons (à la fin de l’hiver et au printemps), les glands, les noix,
les akènes (fruits du hêtre), les samares d’érable et d’orme, le cambium des arbres
(partie du tronc sous l’écorce), les petits fruits ainsi que les insectes, les œufs et les
oisillons.
L’été, il se confectionne des abris sphériques à l’aide de feuilles d’arbres et de brindilles
qu’il rassemble au niveau des branches. Il pourra également utiliser un trou de pic creusé
dans un arbre ou encore gruger le point d’insertion d’un bout de branche pourrie pour
former une cavité dans laquelle il nichera. Il enterre séparément les fruits (les glands,
par exemple) qu’il garde en réserve pour l’hiver et qu’il retrouvera grâce à son odorat fin.
L’écureuil gris demeure actif l’hiver et peut s’abriter dans une cavité à l’intérieur d’un arbre.
Contrairement aux polatouches nocturnes, il s’active le jour mais aux heures les plus
fraîches pendant l’été et aux heures les plus chaudes l’hiver.
L’écureuil est tout d’abord attiré par les boisés ou les arbres.
Il peut, par contre, gruger un toit de bardeaux ou du bois dans le but de s’introduire dans
un grenier où il y installera parfois son nid. Il peut aussi pénétrer dans une maison par la
cheminée ou le foyer. Les dommages qu’il cause peuvent s’avérer importants,
car il grugera les fils électriques ou se promènera pour atteindre des endroits plus difficiles
d’accès ou encore, il rongera les matelas et les couvertures s’il s’introduit dans un chalet.
Il est habituellement possible de le voir ou d’entendre le bruit qu’il fait, et on pourra
parfois remarquer ses excréments de forme ovale (1 cm de long environ), les trous
qu’il a grugés ou encore, des restes ou ses réserves de nourriture.
En ville ou en banlieue, l’écureuil gris s’en prend aux bulbes, aux graines et aux bourgeons
des plantes ainsi qu’aux légumes mûrs ou aux grains de ma?s. Lorsqu’il enfouit ses
réserves alimentaires, il endommage aussi les pelouses.
De façon générale, l’écureuil contribue au reboisement des milieux naturels, car il oublie
une partie des graines qu’il enterre. L’écureuil nuit cependant à la croissance des arbres
lorsqu’il se nourrit de leurs bourgeons et leur écorce. Il s’en prend aussi aux tubulures
où circule l’eau d’érable en direction de la cabane à sucre.
Prévention:
La meilleure façon d’éviter la présence d’écureuils à l’intérieur de la maison consiste
à boucher les ouvertures, à remplacer les vitres brisées et à inspecter les autres
structures qui peuvent leur donner accès à un bâtiment. Ces points d’entrée sont souvent
situés en hauteur, de sorte qu’on ne les remarque pas.
Il faut par contre éviter de boucher le seul point de sortie de l’animal s’il est déjà à
l’intérieur.
Il est préférable d’installer des structures de plastique en forme d’entonnoir inversé
sur les poteaux qui supportent les mangeoires d’oiseaux ou les nichoirs afin que les
graines ou les oisillons ne deviennent pas accessibles aux écureuils.
Ils sont capables de gruger le bois pour agrandir le trou d’entrée des cabanes d’oiseaux.
Certains auteurs suggèrent de couper les branches qui lui permettent de grimper sur
le toit.
On peut également capturer l’animal au moyen d’un piège qui lui permet de rester vivant.
Des arachides (ou du beurre d’arachide), des noix, des graines de tournesol, du maïs,
des raisins et des tranches d’orange ou de pomme se seraient avérés efficaces comme
appâts.
Il est préférable de laisser l’animal s’habituer à l’appât avant d’activer le piège.
Il est à noter que certaines localités exigent l’obtention d’un permis de capture.
Faites bien attention de ne pas tendre la main à l’animal, il a souvent tendance à mordre.
 Vous avez besoin d’aide pour une capture?

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La marmotte 2017-10-30T18:37:56+00:00

Description de la marmotte

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Marmota monax

Description :

La marmotte a un corps trapu, une tête large et plate et un cou qui semble presqu’absent. Les oreilles sont petites et rondes, les membres courts et puissants, et la queue relativement courte et drue. Les pattes antérieures possèdent 4 doigts, en plus d’un pouce rudimentaire recouvert d’un ongle plat. Les pattes postérieures se terminent par 5 doigts bien formés. À l’exception du pouce, tous les doigts sont munis de griffes plates et incurvées.
Comme les autres rongeurs, la marmotte possède 2 paires de grosses incisives placées à l’avant de la bouche. Celles-ci croissent continuellement mais seule leur face antérieure est recouverte d’émail, de sorte qu’elles s’usent en biseau et deviennent tranchantes comme un ciseau.
La marmotte mesure entre 45,7 et 65,7 cm de long. Elle pèse, en général, 2,5 à 4,5 kg, son poids atteint son maximum à l’automne. Le pelage, constitué de duvet dense et laineux sur les flancs et le dos, va du brun clair au brun foncé. Sur le ventre, où le duvet manque, il apparaît plus pâle ou roux. Les pieds, ainsi que la queue parfois, sont noirs.
Reproduction:
Période du rut: mars ou avril
• Durée de la période de gestation: 32 jours
• Nombre de portées par année: 1
• Nombre de petits par portée: 4 ou 5, en moyenne
• Période de mise bas: avril-mai
La Marmotte commune s’accouple peu après sa sortie d’hibernation, soit en mars ou en avril. Au cours de cette période, les bagarres entre mâles éclatent souvent. Après une gestation d’environ 32 jours, la femelle donne naissance à une portée comptant entre 2 et 9 petits, le plus souvent 4 ou 5. Les nouveau-nées sont nus, aveugles et sans défense. Leur peau est rose et plissée. Ils pèsent de 25 à 30 g et mesurent environ 10,5 cm de long.
À deux semaines, les petits sont couverts de poils courts et noirs. Entre les 26e et 28e jours, les yeux s’ouvrent. Peu après, ils commencent à manger des plantes vertes. À 5 semaines, ils sont déjà de véritables marmottes miniatures. Le sevrage survient vers la 6e semaine. La plupart quittent le gîte familial vers l’âge de 3 mois. En général, ils atteignent la maturité sexuelle au cours de la 2e année.
Habitudes:
La marmotte fréquente les champs, les terrains accidentés, les lisières des bois, les forêts clairsemées, les parcs urbains et les pentes rocheuses. Il lui arrive aussi d’élire domicile sur les talus bordant les autoroutes. Les terrains qu’elle semble préférer sont sablonneux et bien drainés.
La Marmotte commune est avant tout herbivore. Elle se nourrit principalement de trèfle, de luzerne, de renoncule, de pissenlit et de plantain. Tôt au printemps, elle doit cependant se contenter de ramilles et d’écorce de petits arbustes. Plus tard, il lui arrive de manger des fruits et des légumes des jardins. Son régime comprend aussi quelques insectes et, à l’occasion, des oisillons.
La Marmotte est sédentaire et plutôt solitaire. Elle signale sa présence grâce à l’odeur de musc que répandent ses glandes anales et celles de ses joues. Elle vit dans un terrier constitué d’au moins 2 chambres reliées par un réseau de galeries pouvant courir sur plus de 8 m. Souvent, elle s’assied à l’entrée de son terrier, ou sur les promontoires à proximité, pour scruter les alentours. Si un intrus s’approche trop, elle plonge dans son gîte en émettant un sifflement strident. Elle peut aussi produire un « fiou » sourd ou claquer des dents.
La marmotte jouit d’une vue et d’une ouïe excellentes. Elle peut aussi grimper et nager sans difficulté. Étant massive, sa vitesse de course ne dépasse toutefois pas 17 km/h.
Durant la saison chaude, la marmotte s’active surtout le jour. Elle n’amasse pas de victuailles mais mange énormément. Elle se constitue ainsi une réserve de graisses représentant jusqu’à 55% de sa masse corporelle à l’automne.
Dès octobre, la marmotte entre en léthargie. La température de son corps passe alors de 37 oC à 4,5 oC et son rythme cardiaque de 80 à 4 ou 5 pulsations par minute. La respiration devient, quant à elle, presqu’imperceptible. Jusqu’à la mi-mars, cette léthargie sera cependant entrecoupée de courtes périodes de réveil, tous les 4 à 6 jours, pour permettre à la marmotte d’uriner ou de déféquer.
À l’état sauvage, la marmotte vit de 4 à 6 ans. Outre l’homme, ses principaux prédateurs sont le Renard roux, le chien, le Coyote, le Lynx roux, l’Ours noir, le vison et certains oiseaux rapaces.
Prévention:
Comme la marmotte n’a pas beaucoup de prédateurs, il est difficile de l’empêcher de venir autour de nos habitations si elle y retrouve abri et nourriture.
On peut tenter de l’effrayer en disposant des objets qui font du bruit ou des reflets de lumière près des potagers mais cela ne fonctionne pas tout le temps.
On peut aussi la capturer facilement avec des appâts et un piège. Puis la relocaliser dans un endroit où elle ne nuira pas.
Nous vous recommandons par contre de faire faire le travail par un spécialiste car ces animaux, qui ont l’air très calmes et paisibles, sont souvent agressifs lorsqu’on les capture.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le ténébrion meunier 2017-10-30T19:46:32+00:00

Description du ténébrion meunier

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Tenebrio molitor

Description :

L’adulte est de couleur brun-noir (d’où le choix du terme Tenebrio)
Il atteint 1,5 cm de longueur en moyenne (1,2 à 1,8 cm).
La larve est vermiforme, de couleur marron-jaune : on appelle cette larve le ver de farine
À la fin de son développement, la larve peut être plus longue (jusqu’à dépasser 2,5 cm),
mais moins large que l’adulte.
Possède des ailes mais s’en sert peu ou pas.
Reproduction:
Le ténébrion se reproduit relativement vite : le cycle de développement complet
s’effectue en deux à trois mois, si les conditions sont favorables (25 à 27 °C),
mais peut prendre une année dans la nature.
La femelle pond des œufs très petits et transparents, difficiles à détecter dans la farine.
Il en sort de minuscules larves blanches, qui se colorent peu à peu.
Le nombre de stades larvaires, séparés par des mues, est variable : un minimum de 8,
un maximum pouvant dépasser 20.
L’animal est en effet capable d’adapter la vitesse de son développement discontinu
aux conditions extérieures. Il aura tendance à grossir plus et à faire plus de mues
larvaires, s’il trouve de la nourriture en abondance et s’il vit au contact d’autres larves
(donnant ainsi des adultes plus gros).
Au contraire, il aura tendance à se métamorphoser moins vite si les ressources
alimentaires s’épuisent ou s’il est isolé (donnant ainsi des adultes plus petits).
Il est adapté à vivre dans des conditions désertiques.
La vie de la nymphe est de 6 à 20 jours selon la température
et l’adulte peut vivre quelques semaines (moins de 2 mois) au cours desquelles
la femelle effectue plusieurs cycles de ponte (quelques centaines d’œufs au total).
Habitudes:
La larve creuse habituellement des tunnels dans plusieurs substances pour hiberner,
notamment le bois ou le carton. La larve et l’adulte vivent dans des endroits
cachés et sombres.
Ils se nourrissent de maïs, de blé, de farine graham et de graines. Ils préfèrent cependant
le germe à la graine et l’adulte put aussi se nourrir de viande.
On retrouve souvent le ténébrion meunier dans les meuneries et les bâtiments de ferme,
d’où l’infestation des moulées animales par cet insecte.
Dans les maisons, il se nourrit surtout de matières organiques en décomposition.
D’ordinaire on le retrouve là où il y a des nids d’oiseaux et fréquemment dans les chutes
à déchets.
Prévention:
La meilleure méthode est de combiner un bon nettoyage et un traitement chimique.
 Il faut éliminer les sources de nourriture et les abris des insectes avant de procéder
au traitement.
 Il faut nettoyer toute surface souillée de nourriture ou de matière organique en
décomposition puis pulvériser un insecticide rémanent dans les fentes et les fissures
des endroits infestés.
 Les traitements appliqués devraient être administrés par des spécialistes pour vous
assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le tribolium brun de la farine 2017-10-30T18:11:39+00:00

Description du tribolium brun de la farine

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Tribolium confusum

Description :

Petit coléoptère brun rougeâtre de 3,5 mm de long
Son corps est lisse et allongé
Les yeux sont très étroits sur les côtés et ne comptent qu’une ou deux rangées de
facettes à leur point le plus étroit.
L’espèce se différencie également de ses congénères à la ponctuation très
grossière qui orne le centre de son thorax.
La larve vermiforme peut atteindre 6 mm de longueur à son plein développement.
Elle se distingue par les deux courtes pointes qui terminent son abdomen.
Elle est jaune, de forme cylindrique.
Reproduction:
La température favorisant le développement de ces insectes est de 20°C à 37°C;
ils ne se développent pas au dessous de 18°C.
Les femelles déposent 400 à 500 œufs par groupes épars dans la source de nourriture.
au rythme de 2 à 3 oeufs par jour. Ces oeufs sont collants et s’agglutinent autour des
particules alimentaires, ce qui les rend difficiles à distinguer.
Les larves éclosent environ 10 jours plus tard et se nourrissent dans ce milieu; ce
n’est qu’après 7 ou 8 mues qu’elles passent au stade nymphal.
La durée du stade larvaire varie de 22 jours à plus de 100 jours, selon la température
ambiante, le taux d’humidité et la nourriture disponible.
Le stade nymphal dure en moyenne 8 jours.
La durée du cycle complet varie généralement entre 7 semaines et 3 mois.
 Un tribolium femelle peut vivre jusqu’à 2 ans et un mâle jusqu’à 3 ans.
Habitudes:
Le tribolium brun de la farine est un insecte qui se déplace rapidement lorsqu’il
est dérangé, mais il ne vole pas.
Sa petite taille et ses pièces buccales de broyeur lui permettent de s’infiltrer dans les
contenants et les emballages fermés.
Les adultes et les larves se nourrissent de farines de céréales; ils sont incapables de
perforer les grains non moulus. On les retrouve dans les minoteries, les usines
alimentaires, les boulangeries et les habitations où ils infestent les céréales et autres
produits de mouture.
Lorsqu’ils se retrouvent en grand nombre, la farine prend un aspect grisâtre et moisit
rapidement. Ils laissent une odeur désagréable dans les aliments, les rendant impropres
à la consommation.
D’autres produits peuvent être infestés par les triboliums: pois, haricots, noix, épices,
chocolat, spécimens de musée comme les plantes et les insectes.
Prévention:
Comme pour bien des insectes qui s’attaquent à la nourriture:
 Examinez tous les aliments que vous rapportez à la maison pour vous assurer qu’ils
sont exempts de parasites.
Assurez-vous de la fraîcheur des aliments achetés.
N’achetez que des petites quantités de produits céréaliers périssables, surtout l’été.
Gardez les excédents alimentaires dans des contenants hermétiquement fermés
(plastique ou verre) afin d’éviter la propagation d’insectes aux autres aliments.
Ne prolongez pas l’entreposage des aliments durant une trop longue période.
Lorsque ces insectes sont présents, on doit en premier lieu déterminer la source
d’infestation et éliminer tous les aliments contaminés.
II est important d’examiner l’ensemble des produits entreposés, même si les emballages
n’ont pas été ouverts.
II faut ensuite nettoyer la zone infestée.
En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués dans la maison mais devraient
être administrés par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources
d’infestation sont traitées convenablement.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le raton laveur 2017-10-30T17:37:45+00:00

Description du raton laveur

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom latin: Procyon lotor

Description :

Il est facile de distinguer le Raton laveur des autres animaux par sa queue annelée de blanc et de noir, ainsi que par son masque noir très caractéristique.
Le Raton laveur est un animal robuste de taille moyenne.
Mesure entre 65 et 96 centimètres de longueur totale
Pèse entre 6,5 et 16 kg.
Toutefois, on a observé des adultes pesant jusqu’à 28 kg à l’automne.
Le mâle est généralement plus gros que la femelle.
Ses petites mains délicates sont extrêmement sensibles et très habiles à manipuler les petits objets.
Il a de courtes jambes dont les pieds étroits munis de griffes l’aident à bien grimper dans les arbres.
En plus d’être très à l’aise dans les arbres, le Raton laveur est un bon nageur.
Sur terre par contre, il est assez vulnérable car il est plutôt lent.
La mue (changement de pelage) annuelle commence au printemps et dure environ trois mois.
Reproduction:
L’accouplement a surtout lieu en mars. Les jeunes naissent le plus souvent en mai.
Polygame, le mâle fécondera plusieurs femelles successivement.
La femelle, par contre, est monogame et, après s’être accouplée avec un mâle, elle repoussera tous les autres.
Souvent, les jeunes femelles s’accouplent au cours de la première année.
Quant aux jeunes mâles, même s’ils sont capables de se reproduire, ils n’en ont habituellement pas la possibilité avant leur deuxième année en raison de la rivalité de leurs aînés.
Les portées tendent à être plus grosses dans les régions nordiques puisqu’il n’est pas rare qu’elles comptent entre trois et sept jeunes, tandis qu’elles sont normalement de deux ou trois plus au sud.
La gestation (période pendant laquelle la mère porte ses petits) dure en moyenne 63 jours.
À leur naissance, les petits n’ont pas de dents, leurs yeux sont clos et ils pèsent environ 75 g.
Les dents perceront 19 jours plus tard tandis que les yeux s’ouvriront à l’âge de deux semaines et demie.
Environ dix jours après la naissance, les petits arborent déjà le masque et le pelage caractéristiques de l’espèce.
Ces derniers restent dans le gîte maternel pendant environ huit semaines : ils accompagnent ensuite leur mère dans sa quête de nourriture, même s’ils ne sont pas totalement sevrés avant l’âge de deux mois.
Le mâle ne participe pas à leur élevage.
La cellule familiale se compose de la mère et de ses petits. Ils sont plutôt sociables, cherchant leur nourriture ensemble la nuit et partageant la même tanière le jour.
Au cours du premier été, la mère montre à ses jeunes comment grimper, chasser et nager. La famille ne se dissout habituellement pas avant l’arrivée de la prochaine portée, normalement le printemps suivant.
Les jeunes mâles quittent souvent le territoire des mères tandis que les jeunes femelles peuvent rester dans les parages.
La longévité de l’espèce varierait entre trois et cinq ans en milieu naturel; la majorité de la population est entièrement remplacée en sept ans
Habitudes:
Le raton laveur peut vivre dans toute une gamme d’habitats. Il ne semble avoir besoin que d’une source d’eau, de nourriture et d’un gîte. Les arbres creux, les souches, les rondins, les cavernes, les terriers de marmottes ou de renards inoccupés, ainsi que les granges ou les autres bâtiments du genre comptent parmi les abris préférés du raton laveur. En milieu urbain, il peut opter pour une cheminée de maison, un égout, un garage, un grenier, un arbre ou un ponceau.
Les déplacements et le territoire du raton laveur varient beaucoup selon l’habitat, la densité de population et les sources d’alimentation. Le territoire représente la superficie où l’animal trouve nourriture, eau et abri au cours de ses déplacements quotidiens. Dans les secteurs agricoles de l’Est de l’Amérique du Nord, le territoire du raton laveur varie entre 1 et 4 km2 alors qu’il peut atteindre 50 km2 dans les prairies. À l’opposé, on a établi qu’il couvrait moins de 0,1 km2 en milieu urbain. Habituellement, ces superficies se chevauchent et on a observé peu de comportements territoriaux, particulièrement dans les villes.
La densité des populations varie elle aussi beaucoup selon le type d’habitat. Ainsi, on estime que les milieux agricoles abritent souvent de cinq à dix ratons laveurs au kilomètre carré, tandis qu’on a déjà noté une densité exceptionnelle de 100 individus au kilomètre carré en milieu urbain.
Omnivore, le raton laveur mange à peu près de tout, cette nourriture pouvant être d’origine tant végétale qu’animale. Il préfère le maïs, les écrevisses, les fruits et les noix, mais son régime varie selon les saisons. Au printemps, ce sont les animaux, les invertébrés (les petits animaux sans colonne vertébrale) et les insectes qui constituent la plus grande partie de son alimentation. Il recherche surtout les écrevisses, mais il mange aussi des rats musqués, des écureuils, des lapins, des œufs d’oiseaux aquatiques et des palourdes d’eau douce. En été, les végétaux y compris les fruits et les noix l’attirent davantage. Il se délecte alors de cerises sauvages, de groseilles, de baies de sureau, de raisins sauvages, de fraises ainsi que de pommes de terre et de maïs sucré. Il se nourrit aussi de grenouilles, de petits poissons, de tortues, de larves de hanneton, de sauterelles de vers de terre, de grillons et d’escargots au cours de la belle saison.
Dans la plupart des secteurs où il en pousse, le maïs constitue le principal élément du régime automnal, mais les glands, les faînes, les noisettes et les raisins sont aussi recherchés. L’animal n’hésite pas à piller les nids d’insectes, tels que les frelons, les bourdons, les termites et les fourmis pour y dévorer les larves (premier stade de développement). Son épais pelage d’automne et d’hiver le protège contre les dards des guêpes ou des abeilles.
Le régime alimentaire d’automne est extrêmement important pour le raton laveur des régions septentrionales puisqu’il lui faut accumuler des réserves de graisse suffisantes en prévision de l’hiver. Le corps entier, y compris l’os de la queue, se recouvre d’une couche de graisse qui peut atteindre 2,5 cm d’épaisseur sur le dos. En fait, celle-ci peut constituer plus de la moitié du poids total de l’animal à la fin de l’automne. Dans les régions septentrionales, le raton laveur vit de ses réserves adipeuses (de graisse) au cours de l’hiver, tandis que plus au sud, où les noix et le maïs abondent, il continue sa quête de nourriture pendant toute l’année. À la périphérie des villes, on le voit souvent fouiller dans les poubelles ou patrouiller les pelouses à la recherche de vers de terre, de hannetons et de larves. Il peut aussi être nuisible pour les agriculteurs puisqu’il lui arrive de s’attaquer aux volailles et de s’emparer des œufs.
Pendant l’engourdissement hivernal, la température du corps ne baisse pas et la température ambiante semble régir l’activité de l’animal. Les mâles adultes sont souvent seuls dans leur gîte, mais il n’est pas rare de voir une famille passer son premier hiver ensemble.
On a déjà observé des terriers communautaires regroupant jusqu’à 23 individus, mais ils en comptent le plus souvent quatre ou cinq.
Même s’il n’utilise qu’un seul gîte pendant l’hiver, le raton laveur dispose de plusieurs refuges pour les autres saisons.
Prévention:
Comme le raton-laveur n’a pas beaucoup de prédateurs, il est difficile de l’empêcher de venir autour de nos habitations si elle y retrouve abri et nourriture.
 Dans les secteurs urbains, on l’accuse de ravager les garages, les potagers, les pelouses et les toitures des maisons.
 Pour se débarrasser d’un individu nuisible, la seule solution consiste souvent à le prendre au piège afin de le relâcher ailleurs.
 Nous vous recommandons par contre de faire faire le travail par un spécialiste car ces animaux, qui ont l’air tres calmes et paisibles, sont souvent agressifs lorsqu’on les capture.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le perce-oreilles 2017-10-30T19:51:28+00:00

Description du perce-oreilles

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Dermaptera

Description :

L’insecte adulte mesure de 1,5 à 2 cm de long.

Son corps est long,  allongé et aplati.

Il est recouvert d’un exosquelette brun rougeâtre, dur, d’aspect luisant, et porte des

antennes dont la longueur est d’environ la moitié de celle du corps.

Il se distingue par la présence de deux pinces, à l’extrémité de l’abdomen.

Chez le mâle, elles sont longues et recourbées, mais chez la femelle

elles sont nettement plus petites et presque droites.

Ces appendices d’aspect féroce servent de moyen de défense, pour saisir

les insectes hostiles, ou encore durant la période de l’accouplement.

L’adulte possède des ailes, repliées sur son dos et protégées par deux autres

ailes épaisses

Pour voler, il doit décoller d’un endroit surélevé car les ailes ne sont pas

assez fortes pour le soulever du sol.

Ils peuvent sécréter un liquide qui produit une odeur nauséabonde.

Reproduction:

Les perce-oreilles font figure d’exception chez les insectes puisqu’une fois accouplée,

la femelle se retire à quelques centimètres sous terre, dans un nid, où elle pond et

passe l’hiver à s’occuper de ses œufs. Elle les couve, les nettoie pour les débarrasser

des moisissures, les regroupe et peut même les déplacer pour leur éviter des

variations de température et d’humidité.

Les oeufs éclosent au printemps.

La femelle prodigue également des soins aux jeunes larves pendant deux ou

trois semaines au cours desquelles elle les protégera et les nourrira.

Les larves changeront de peau, passant par quatre mues successives avant

de devenir adulte

Les larves commencent leurs explorations nocturnes vers la fin mai, puis elles

quittent le nid, et la femelle meurt.

Habitudes:

Le perce-oreille se nourrit de matière en décomposition mais aussi d’insectes

(parfois de ses semblables), de champignons, de feuilles tendres, de fleurs,

de légumes et de fruits.

Son habitat préféré est donc l’extérieur.

Par contre, le sol qui borde les fondations d’une maison ou les fissures qu’on y

retrouve peuvent lui convenir pour passer l’hiver.

Lorsqu’on l’aperçoit dans une maison, il est habituellement de passage et poursuit

sa recherche de nourriture et d’abri. Il ne se reproduit pas à l’intérieur.

S’il s’y retrouve le jour, c’est peut-être parce qu’ils sont nombreux dans les environs,

mais il est aussi possible que sa présence soit causée par l’introduction de fleurs coupées.

On le retrouve généralement sous les pots de fleurs, dans les cavités du mobilier

de jardin ou dans le garage.

Prévention:

Contrairement à la croyance populaire, cet insecte s’avère plutôt utile, car il mange

les pucerons dans les vergers, il pollinise les fleurs et il sert de nourriture aux animaux.

Or, la détermination à le tuer serait davantage liée au fait que les gens n’aiment pas son

allure plutôt qu’aux dégâts qu’il cause.

Notre façon actuelle de concevoir les potagers (rangs rapprochés et sol nu) l’oblige

à s’en prendre à nos plantations, car il ne peut y trouver d’autres sources de nourriture.

Pour pouvoir être les seuls à profiter pleinement des légumes du jardin,  il est préférable

de débuter les ensemencements à l’intérieur et de les transplanter le plus tôt possible

ou lorsqu’ils seront assez vigoureux pour supporter quelques dommages.

L’ajout de compost permettra d’abriter de petits organismes dont se nourrissent

les forficules et leur évitera de s’en prendre à nos plants

On peut aussi limiter les infestations en retournant la terre du potager et des

plates-bandes tôt au printemps, on dérangera l’adulte et on exposera les œufs

de cet insecte aux intempéries ainsi qu’à leurs ennemis (prédateurs et parasites).

En enlevant les débris, le gazon coupé et les feuilles mortes au sol, on évitera de

leur fournir un abri.

Pour ne pas avoir de perce-oreilles dans la maison, on peut colmater, boucher

ou installer des moustiquaires dans les petites fentes par où ils peuvent entrer.

Il est aussi préférable de ne pas leur fournir d’abri en laissant des débris

(végétaux ou autres) autour de la maison et de tailler le feuillage qui entre en contact

avec celle-ci.

Dans le sous-sol des maisons, il faut diminuer le taux d’humidité pour qu’ils le

trouvent moins propice à leur survie.

En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés

par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le frelon 2017-10-30T18:53:14+00:00

Description du frelon

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Vespa crabro

Description :

La plupart des espèces de frelons se retrouve en asie ou dans les pays chauds, mais on en retrouve quelques espèces au québec.

Le frelon est l’espèce la plus grande de la famille des guèpes mais les plus gros individus d’ici ne dépassent jamais les 28 mm, et seule la reine peut être plus grande avec 35mm.

Il ressemble à la guèpe jaune très commune mais il a un thorax plus rond et est est plutot noir avec des traces de jaune. Il a aussi des ailes plus longues.

Son corps semble être recouvert de petits poils.

Il possède un dard pour injecter du poison mais on lui prête une réputation plus terrible qu’il ne l’est vraiment.

La tradition qui dit que le frelon donne une piqûre terriblement douloureuse est en fait fausse puisque son venin est moins puissant que celui de l’abeille. Par contre, comme la guèpe jaune, il ne perd pas son dard lorsqu’il pique et peut repiquer la même proie à plusieurs reprises.

Ce sont de grands chasseurs d’insectes et ils sont beaucoup plus utiles que nuisibles.

En règle générale ils sont pacifiques et si vous n’interrompez pas leur vol ou vous ne faites pas de mouvements brusques ou de bruits secs à côté de lui, il vous laissera tranquille.

Il faut quand même faire attention car ils vont défendre leur nid si vous vous en approchez à deux ou trois mètres.

Reproduction:

Au printemps, la reine fécondée, qui avait passé l’hiver dans la terre ou une fissure d’arbre sort de son hibernation et part en recherche d’un endroit pour installer un nouveau nid.

Elle cherche habituellement un endroit à l’abri comme un trou dans un arbre ou des corniches ou des toitures de granges.

Quand elle trouve le bon endroit elle construit un petit pédoncule bien accroché sur lequel elle va construire une cinquantaine d’alvéoles . Elle va y déposer des oeufs et 5 à 8 jours plus tard, les premières larves vont apparaitre.

Penadant les 12-15 jours suivant la reine va les nourir pendant qu’elles se tissent un cocon pour franchir leurs 5 stades larvaires.

Quand les 8 ou 10 premières ouvrières sortent de leur cocon, elles prennent 2 ou 3 jours pour s’envoler et la construction du nid commence.

Elles vont chercher du bois pour construire un nid en papier mâché avec leur salive et le travail se fait même la nuit.

Parallèlement la colonie grandit et quand le nid comprend une trentaine d’individus ( au début de l’été) il atteint sa limite et la colonie déménage pour construire un plus grand nid.

Vers la fin aout, le nid est à capacité maximale et peut contenir 400 à 700 individus et le nid peut faire jusqu’à 60 cm de haut.

Vers la mi septembre, la reine a pondu de nouvelles femelles sexuées et des mâles et les ouvrières cessent de la nourir pour s’occuper des nouveaux enfants  »royaux ». Pendant les mois qui suivent la reine va mourir, les jeunes reines vont s’envoler, se faire féconder par les mâles et aller se trouver une cachette bien isolée du froid pour passer l’hiver.

Habitudes:

Les frelons sont les rapaces du monde des insectes, les ouvrières chassent les insectes jour et nuit pour ramener des boulettes de  »viande » au nid pour nourir la reine et les larves.

Une colonie assez importante doit recevoir à peu près un demi kilo d’insectes par jour pour se nourir, ce qui représente la consommation journalière de 5 ou 6 familles de mésanges.

Les ouvrières, elles, se nourissent exclusivenment de jus sucré et de sève d’arbres.

C’est pour cela qu’on voit des frelons sur les fruits très murs tombés par terre dans les vergers.

On leur donne mauvaise réputation comme destructeurs d’abeilles mais en fait, même si ils réussissent à en capturer pour se nourir, ils n’en tuent pas plus d’ 1% de l’essaim et le nombre de morts par pesticide ou véhicule automobile est beaucoup plus élevée.

 Prévention:

Les frelons sont beaucoup plus pacifiques que les guèpes jaunes et ils ne vont s’énerver que si l’on menace leur nid.

De plus, contrairement aux guèpes jaunes, ils ne sont pas du tout intéressés par le sucre que l’on retrouve sur le menu des humains donc vous n’en verrez pas tourner autour de votre table.

Si vous êtes piqués par un frelon, sucez la ploie et refroidissez la et la doûleur va disparaitre presque immédiatement. Les réactions allergiques ne surviennent que dans 2 ou 3 % des cas.

Naturellement si la personne a été piquée plusieurs fois, il faut consulter un médecin rapidement.

Il n’est pas suggéré de tenter l’enlèvement d’un nid de frelons par vous-même car ils peuvent devenir très aggressifs quand on menace leur nid. Il faut un équipement spécial, surtout si le nid est installé à l’intérieur d’une structure ( toit, mur, plafond etc).

Ne prenez pas de risques inutiles, faites appel à des experts.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

L’abeille 2017-10-30T18:25:35+00:00

Description de l’abeille

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Apis Mellifera

Description :

Sa grandeur peut varier beaucoup, de 2 mm à 4 centimètres.
Elles ont deux yeux composés de nombreuses facettes hexagonales et trois yeux simples.
Normalement elle, elle a un corps brun noir couvert de poils gris ou bruns.
Elle a deux paires d’ailes colorées avec des nervures sombres
qui lui permettent de voler dans tous les sens comme un hélicoptère.
Elle a six pattes poilues et brunes.
Ses yeux lui permettent de voir même derrière elle. Ses antennes lui
servent à capter les odeurs.
Elle a une trompe pour sucer le nectar au fond des fleurs
et deux mandibules qui lui servent à manipuler la cire et déplacer les objets.
L’abeille a un dard rétractable pour se défendre ou défendre le nid ou la ruche.
Reproduction:
Il y a plus de 20 000 espèces d’abeilles dans le monde et on en découvre encore.
Certaines sont solitaires, d’autres sont grégaires ( vivent en groupe ).
Normalement, l’abeille fait ses nids dans des arbres ou dans le sol.
L’essaim est le nom donné au nid de l’abeille et il est fait de cellules hexagonales
de cire superposées et il est souvent entouré de cellulose ( papier maché).
Dans les essaims, c’est la reine qui dirige tout.
Le mâle ne sert qu’à une chose: fertiliser les reines.
La reine vit environ cinq ans et elle pond sans arrêt, près de 1500 oeufs chaque 24h.
Quand le nid est au maximum de sa capacité d’abeilles, une des reines nouvellement pondues
pars avec des ouvrières et des mâles pour aller former un autre essaim ailleurs.
Prévention:
L’abeille n’attaque pas sauf si vous la menacez ou vous menacez le nid.
L’abeille a un dard rétractable qui possède des pointes qui s’écartent dans
la chair empêchant le dard de sortir. Un peu comme la forme d’un sapin.
L’abeille meurt une fois qu’elle a piqué donc elle ne pique pas pour rien.
Si vous êtes piqué, retirez le dard avec une pincette et désinfectez
la piqûre.
Les hommes se servent des abeilles pour polliniser les plantes dans les cultures,
il est normal de voir une grande quantité d’abeilles à proximité des champs.
Vérifiez si vous voyez des ruches déposées près de l’endroit ou vous voyez
une grande concentration d’abeilles. Vous pouvez aussi aller consulter les
cultivateurs qui possèdent les champs où vous vous trouvez. Si ce n’est pas une
ruche « domestique » vous pouvez tenter de trouver le nid.
Ne tentez pas de retirer le nid par vous-même, la
piqûre de plusieurs abeilles peut être dangereuse,
voir même fatale.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

L’araignée 2017-10-30T18:01:45+00:00

Description de l’araignée

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Aranea

Description :

– L’araignée a 4 paires de pattes. (8 pattes)
– Son corps divisé en 2 parties.
– Ses appendices buccaux:  se nomment pédipalpes
  et chélicères.
– Elles sont de tailles très variables. de quelques mm de long
  à plusieurs cm.
Reproduction:
Le mâle araignée tisse une petite toile et y dépose son sperme.
Il part ensuite en quête de femelles.
Quand il en trouve une, il dépose son sperme dans ses
réceptacles séminaux.
Les oeufs sont ensuites dans des petites capsules ou sacs.
Selon les espèces, il peut y avoir de 2 à 1000 oeufs par capsule
La durée du développement est variable et les petits vont devoir
muer plusieurs fois avant de devenir adultes.
Habitudes:
La plupart des araignées tissent des toiles pour attrapper leurs proies.
Certaines autres chassent leurs proies comme l’araignée Loup.
Ces araignées sont souvent capables de sauter très loin.
Elle tue sa victime avec du venin et elle la dévore ensuite.
Elle se cache souvent près des sources de lumière car les autres
insectes sont attirés là. On retrouve l’araignée dans presque
tous les environnements, même les maisons.
Prévention:
Des fois la pose de moustiquaire aux fenêtres et bouches de ventilation peut
aider mais elles entrent par plusieurs ouvertures dans la structure. Il n’est pas
facile de s’en débarasser, des fois, un traitement extérieur peut être nécessaire.
On peut éviter de les attirer en éteignant les lampadaires la nuit et en
éteignant les lumières de la maison la nuit.
Le traitement contre les araignées sert a briser les cycles de reproductions.
De cette manière il est possible de contrôler leur population.
Des traitements supplémentaires peuvent être nécessaires selon
l’environnement de la maison et de la météo.
Les traitements extérieurs doivent être faits par des experts car ils
doivent respecter des normes gouvernementales et des
rêglementations municipales.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

L’anthrène des tapis 2017-10-30T18:23:37+00:00

Description de l’anthrène des tapis

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Dermestidae

Description :

La longueur des adultes peut varier de 2 à 4 mm.
Il a une forme plutot ovale
La couleur peut varier : elle peut être brune ou noire,
avec des taches et des écailles jaunes ou blanches sur le dos.
Le ventre est recouvert de fines écailles gris-jaune.
Au repos, les antennes se replient dans des cavités du thorax.
Les yeux sont un peu arrondis.
Les pattes sont courtes et se rétractent sous le ventre.
Les ailes d’en arrière de l’anthrène sont dures et se rejoignent au milieu du dos
Les larves sont brunes et sont assez facile à reconnaitre, elles ont trois touffes de poils dorés au bout de l’abdomen.
Elles mesurent de 4 à 5 mm.
Reproduction:
La femelle anthrène peut pondre de 30 à 100 œufs, qui vont éclore entre 10 à 18 jours après.
L’étape de la larve peut durer jusqu’à un an et les adultes vivent un ou deux mois.
 Habitudes:
Dans les maisons, les larves de l’anthrène s’attaquent aux tapis, aux tissus en laine,
elles peuvent se nourrir de vêtements de laine et d’autres produits
provenant des animaux.
On peut les retrouver dans les parterres et ils entrent souvent dans la
maison avec les fleurs coupées.
 Prévention:
Les infestations d’anthrènes peuvent souvent être évitées par une série d’actions
simples:
l’installation de moustiquaires, mettre des grillages sur les trappes de ventilation,
Boucher les trous dans la fondation, nettoyer les vêtements avant de les entreposer,
passer l’aspirateur là ou il y a beaucoup de poussière et sous les tapis aussi.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

L’attagène des tapis 2017-10-30T18:27:18+00:00

Description de l’attagène des tapis

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Dermestidae

Description :

L’attagène des tapis est un petit insecte.
Il est ovale brun foncé ou noir, et il mesure entre 3 et 5 mm de long.
Les premières parties des antennes et des pattes sont plus pâles.
Les adultes volent et mangent du nectar et du pollen.
La larve de l’attagène est plus allongée et elle est poilue; elle mesure
entre 10 et 15 mm.
Sa couleur varie de brun à doré. Au bout de l’abdomen on peut voir
un groupe de poils qui ressemble à un petit pinceau
C’est la larve de l’attagène qui parasite et qui est dommageable.
Reproduction:
La reproduction atteint son maximum à des températures comprises entre
15 et 30 °C. Les œufs sont pondus dans des fissures dans les murs et à
travers les matières infestées. La femelle pond entre 50 et 100 oeufs et elle
les dépose au pied des murs dans le système de chauffage,
sous les plinthes, dans l’entretoit et dans les murs.
Quand les conditions sont optimales les oeufs vont éclore 11 jours plus tard.
La larve de l’attagène va vivre de un a deux ans et elle va muer plusieurs fois,
jusqu’à 20 fois si les conditions d’humidité et de température ne sont pas bonnes.
La larve va faire son cocon avec sa dernière peau et prendre 6 à 24 jours pour
devenir un adulte. Le mâle adulte vit en moyenne 38 jours et la femelle 36.
Habitudes:
Les adultes ne sont pas nuisibles et se nourrissent de pollen et de
nectar. Ils entrent dans les maisons par toutes les ouvertures.
Les femelles attagène pondent leurs oeufs là où les larves vont pouvoir manger.
Les larves vont attaquer les produits d’origine animale principalement:
les tapis en laine, la fourrure, la soie, les cheveux (perruques), le cuir, les poils
d’animaux, la plume ( oreillers), les collections d’insectes, la farine de poisson,
le lait en poudre, la nourriture sèche pour chien ou chats et plusieurs autres
denrées sèches. Elles mangent aussi certains produits d’origine végétale
comme le coton, le lin, la jute, la rayonne et  plus particulièrement des
vêtements qui ont des traces de sueur humaine. Souvent on peut voir
des trous ou des mues sur les objets et cela révèle une infestation.
Prévention:
Les infestations d’anthrènes peuvent souvent être évitées par une série d’actions
simples:
l’installation de moustiquaires, mettre des grillages sur les trappes de ventilation,
Boucher les trous dans la fondation, nettoyer les vêtements avant de les entreposer,
passer l’aspirateur là ou il y a beaucoup de poussière et sous les tapis aussi.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le cucujide dentelé des grains 2017-10-30T19:50:21+00:00

Description du cucujide dentelé des grains

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin : Oryzaephilus surinamensis

Description :

Le cucujide est de couleur brun rouge.
Mesure 2,5 à 3 mm.
Corps allongé et aplati
Possède, de chaque côté du thorax, 6 excroissances semblables à des dents
de scie. C’est de ces traits-là qu’il tire son nom.
La larve ressemble à un ver et mesure moins de 3mm. Elle est blanc grisâtre et sa
tête est brune.
Reproduction:
Au cours de sa vie une femelle peut pondre 300 oeufs. Ceux-ci sont déposés au hasard
dans la masse d’aliments ou en paquets dans une fissure du grain.
Les œufs du cucujide éclosent de 3 à 5 jours après la ponte et les larves commencent à se
déplacer librement, se nourrissant de ce qu’elles trouvent sur leur passage.
En moins de 40 jours, la larve mue plusieurs fois, de 2 à 4, selon les conditions
de son environnement. Le cycle entier dure de 3 à 10 semaines.
Quand les larves ont atteint 3-4 mm de long, elles se construisent un cocon en agglutinant
des fragments de grain à l’aide d’une sécrétion collante, à l’intérieur duquel
elles se transforment.
L’adulte émerge une semaine plus tard.
Les températures propices au développement complet se situent entre 17 et 37 °C.
Habitudes:
Le cucujide dentelé des grains est répandu à l’échelle mondiale. Au Canada, on le
trouve surtout dans les produits de mouture tels les céréales, le pain et le macaroni,
et parfois dans les silos à grains.
II s’attaque aux aliments tels les noix, le sucre, les épices, les fruits secs et les viandes
ainsi que bien d’autres denrées.
On le retrouve partout où il y a de la nourriture sèche(industries alimentaires,
supermarchés et résidences).
Dans la maison, c’est dans la cuisine où on le rencontre le plus souvent, dans les armoires
et le garde manger.
Avec ses fortes pièces buccales le cucujide peut perforer les emballages de papier et de
cellophane, et infester ainsi des produits dont les contenants ne sont pas encore ouverts.
Prévention:
Comme pour tous les insectes qui infestent la nourriture, examinez tous les aliments
et les emballages ramenés à la maison, pour vous assurer qu’ils sont exempts de
parasites.
Assurez-vous de la fraîcheur des aliments achetés.
N’achetez que des petites quantités de produits céréaliers périssables, surtout en été.
Gardez les excédents alimentaires dans des contenants hermétiquement fermés
afin d’éviter la propagation d’insectes aux autres aliments.
Lorsque des insectes sont présents, on doit en premier lieu déterminer la source
d’infestation et éliminer tous les aliments contaminés.
II est important d’examiner l’ensemble des produits entreposés, même si ils n’ont pas
été ouverts.
II faut ensuite nettoyer la zone infestée.
Dans certains cas, des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés
par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le dermeste du lard 2017-10-30T18:50:39+00:00

Description du dermeste du lard

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Dermestes lardarius

Description :

Le corps du dermeste du lard est brun foncé ou noir.
Il mesure de 7 à 9 mm au stade adulte.
Une large bande de couleur gris jaunâtre (parsemée de 6 points foncés)
traverse son dos.
Le ventre et les pattes portent de petits poils jaunâtres.
Il peut voler.
La larve mesure environ 12 mm; elle est brun clair et couverte de longs poils.
On peut voir, vers la partie postérieure de son corps, deux petites épines recourbées.
 Reproduction:
De juin jusqu’à aout, la femelle du dermeste pond de 100 à 200 oeufs
près d’ une une source de nourriture et ses oeufs vont éclore une douzaine
de jours plus tard. Les mâles vont passer à travers 5 mues et les femelles 6 avant de devenir adultes.
Le cycle de vie de l’insecte est habituellement complété en 40 ou 50 jours.
Habitudes:
Le dermeste du lard préfère les sources de nourriture qui contiennent du gras
ou de l’huile et il s’attaque aussi aux substances d’origine animale.
Il est possible de vérifier la présence du dermeste du lard en observant des
peaux poilues abandonnées sur la nourriture ( porc, boeuf, poisson, fromage,
nourriture pour animaux domestiques, les plumes, les trophées de chasse,
les tapis en peau les céréales, les cadavres d’animaux etc.) Il faut être attentif
pour les voir car ils quittent rarement les lieux infestés. Quand ils sont prêts à
changer de forme, ils vont se cacher à proximité de la nourriture et c’est à ce
moment là qu’on peut les détecter. Ils se propagent dans la maison dans la structure
à la recherche d’autres sources de nourriture.
Prévention:
Il faut poser des moustiquaires et faire attention aux portes ouvertes.
Il faut aussi boucher les trous dans la structure autour de la maison et mettre
des grillages fins aux trappes et aux bouches de ventilation.
Il faut faire attention:
  • Aux bouquets de fleurs ramassées au jardin avant de les faire entrer dans la maison.
  • Aux mouches mortes qui trainent sur le plancher.
  • Aux aliments qui ne sont pas dans des emballages scellés.
  • À la nourriture des animaux domestiques.
  • Au gras résiduel que l’on retrouve sur le côté souvent ignoré de la cuisinière.
  • À la peau morte et aux poils que l’on perd chaque jour, il faut passer l’aspirateur.
Il faut inspecter les collections d’insectes ou les animaux naturalisés
et les mettre au congélateur ou dehors en hiver une fois par année.
Il faut s’assurer que la hotte est propre et que ses conduits ne contiennent pas
de nids d’oiseaux ou de guèpes. Il faut s’assurer de ne pas avoir d’animal mort
quelque part dans la structure de la maison. Une fois que vous aurez trouvé la
source de l’infestation, il faut désinfecter par le feu ou le froid avant de jeter le produit.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La coccinelle asiatique 2017-10-30T18:33:22+00:00

Description de la coccinelle asiatique

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Coccinellidae

Description :

Les coccinelles asiatiques sont presque pareilles à nos coccinelles indigènes,
mais elles ont des teintes et des taches qui varient beaucoup. Elles résistent
beaucoup plus au froid et elles n’ont aucun prédateur naturel.
Quand elles se sentent menacées, elles secrètent une odeur nauséabonde.
Elles sont plus grosses que les coccinelles domestiques ( 5-8mm)
et elles ont des taches en forme de  »M » sur le thorax.
Reproduction:
Elle est adaptée à vivre dans de nombreux milieux alors elle
s’est bien adaptée et elle se multiplie rapidement.
Elle compétitionne avec les espèces indigènes et elle se nourrit même de leurs larves.
Habitudes:
Souvent au mois d’octobre, des milliers d’individus se rassemblent et vont se réfugier
dans des abris pour passer l’hiver ( arbres creux, tas de feuilles, greniers de maisons).
La coccinelle asiatique n’est pas dangereuse pour l’homme mais son odeur
nauséabonde peut être gênante dans les maisons.
C’est un insecte très vorace, un adulte peut manger 90 à 270
pucerons par jour.
Elle devient rapidement l’espèce de coccinelle la plus abondante,
et menace l’équilibre des écosystèmes.
Elle peut s’attaquer aux fruits comme le raisin et elle peut diminuer la qualité de la vendange.
Prévention:
Il est nécessaire de bien boucher les ouvertures au niveau de la structure du bâtiment et
il faut bien calfeutrer le tour des portes et fenêtres. Il faut mettre des grillages
aux trappes de ventilation des toîts.
Dans des cas ou une maison est envahie par plusieurs centaines d’individus,
des traitements peuvent être appliqués mais ils devraient être administrés
par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le cloporte 2017-10-30T18:29:06+00:00

Description du cloporte

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Armadillidium vulgare

Description :

 En fait, le cloporte n’est pas un insecte, c’est un crustacé,
comme les crevettes ou les homards.
C’est le seul qui peut vivre sur la terre.
Il est plutôt gris et ovale et il se roule en
boule quand il est menacé.
Son corps a 3 parties : la tête, le thorax et l’abdomen.
Tout son corps est segmenté et cuirassé.
Le cloporte adulte mesure environ 13 mm.
Il n’a pas d’ailes et a sept paires de pattes.
Reproduction:
Quand la femelle cloporte est fecondée, elle pond ses
oeufs dans des capsules et les dépose dans des fissures.
Certaines espèces de cloportes transportent leurs oeufs
dans une poche ventrale, un peu comme les kangourous.
On peut retrouver de 2 à 1000 oeufs dans les capsules,
cela varie selon les espèces.
Le cloporte doit subir plusieurs mues avant d’atteindre son état adulte.
Il vit d’un à deux ans.
Habitudes:
Le cloporte vit dans les lieux sombres et humides, et se nourrit de matière
organique en décomposition.
Dans la nature, on le trouve sous les pierres, les bûches, les tas de feuilles mortes et
sous les objets qui sont directement sur le sol.
On les retrouve aussi dans les maisons, dans les endroits humides.
Ils vivent la nuit et ils entrent dans les maisons par les fissures dans les murs
extérieurs et par les bas de portes mal scellés.
Prévention:
Le cloporte n’est pas nuisible, il aide à décomposer les végétaux et ne
fait pas de dégâts dans les jardins. Il ne s’attaque pas au bois sain non plus.
Pour diminuer la quantité ou éliminer les cloportes, il suffit d’éliminer les abris
où ils se cachent. ( tas de feuilles, bûches, planches etc). Et supprimez leurs
sources de nourritures ( feuilles mortes, fruits tombés, gazon coupé etc).
Pour les empêcher de proliférer dans les maisons, il faut bloquer les fissures
dans les murs extérieurs, corriger les problèmes de plomberie et rendre
l’environnement plus sec.
En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés
par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le scutigère (centipède) 2017-10-30T18:16:06+00:00

Description du scutigère (centipède)

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Chilopoda

Description :

Vrai nom: le scutigère.
Le scutigère peut atteindre 3 cm de long.
Son corps est de teinte plutôt claire, de beige à jaune gris,
souvent marqué de trois rayures sur le long du dos plus foncées.
Son ventre est plus clair.
Reproduction:
Quand ils se reproduisent, le mâle et la femelle se touchent les antennes
et bougent en cercle. Pendant sa danse, le male centipède dépose
son sperme dans une poche appelée spermatophore, et la femelle
le ramasse pour se féconder.
Les œufs sont dispersés sur le sol, individuellement un peu partout sur le sol et
la femelle en pond de 130 à 290 selon sa taille.
À leur naissance, les centipèdes n’ont que des toutes petites pattes,
elles vont grandir avec l’individu au cours de six mues.
Quand ses pattes ont atteint leur pleine longueur, le centipède va
encore avoir quatre autres mues pour atteindre sa pleine grosseur et sa
maturité sexuelle.
Dans la nature le centipède pond l’été et passe l’hiver au stade adulte,
mais dans les maisons son cycle peut varier.
Habitudes:
Au Québec, le centipède vit dans les maisons, dans les endroits chauds
et humides, au sous-sol ou dans les salles de bain.
Ils vivent dasn la structure des bâtiments, dans les murs sur la plomberie,
dans les conduits d’aération etc. On voit souvent l’insecte dans les bains
,les lavabos ou près des drains.
Le centipède est carnivore. Il chasse les autres insectes comme les mouches,
les lépismes, les blattes ou les cloportes.
Comme le centipède fuit la lumière, il chasse plutôt la nuit et se cache le jour.
Prévention:
Comme le centipède est utile car il chasse les autres insectes, on suggère de tolérer
sa présence et d’éviter de le tuer. On le trouve rarement en grand nombre dans une maison.
De plus, ce centipède ne transmet pas de maladie aux humains ni aux animaux et il ne
transmet aucune maladie aux humains ou aux animaux domestiques. De plus
ils n’occasionnent aucun dommage à la maison.
Ils peuvent parfois faire peur, alors plutôt que de les tuer, prenez un pot a grande ouverture,
capturez-les et mettez-les dehors.
 En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés
par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La drosophile (mouche à fruits) 2017-10-30T18:13:15+00:00

Description de la drosophile (mouche à fruits)

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Drosophilidae

Description :

On l’appelle souvent mouche à fruits.
Elles mesurent de 2 à 4 mm.
La couleur varie peut varier beaucoup.
L’abdomen du mâle est plus foncé.
Les yeux sont souvent rouges brillant.
Elle a de petites antennes qui se terminent en plumeau.
Ses ailes sont petites et elles ont l’air froissées.
 Les larves font environ 5mm de long et ressemblent à un ver blanc.
 Reproduction:
 Le cycle de vie de la drosophile dure de 8 à 15 jours selon la température .
Elles pondent environ 400 oeufs sur des fruits pourris ou dans des liquides sucrés.
Les oeufs sont très petits, environ un demi mm.
Les oeufs éclosent 24h après la ponte et les larves vont grandir pendant à peu
près 5 jours. Les larves vont ensuite se transformer en adulte, un processus qui
prend un autre 5 jours. Seulement 12 heures après sa transformation finale, la femelle
s’accouple pour poursuivre le cycle.
Habitudes:
Les infestations se produisent la plupart du temps en été et dans les endroits chauffés.
Les drosophiles adultes vont chercher les fruits très murs ou pourris pour y pondre
leurs oeufs. Elles accélèrent le phénomène de décomposition par les microorganismes
qu’elles véhiculent. Elles sont aussi très attirées par le vinaigre et les autres fermentations.
Prévention:
Pour éviter d’être infesté par les drosophiles: Laissez les fruits et les légumes
au réfrigérateur, nettoyez bien par terre, vérifiez que nous n’avez pas laissé de fonds
de jus, de vin ou de bière dans des bouteilles, assurez-vous de bien les rincer avant de
les entreposer. Eliminez les sources d’eau stagnante ou elles peuvent pondre et mettez
toujours une goutte de savon dans les casseroles que vous laissez dans l’évier pour
la vaisselle.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés
par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

la fourmi des pavés 2017-10-30T18:03:31+00:00

Description de la fourmi des pavés

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom latin: Tetramorium Caespitum

Description :

de couleur brun pâle à noir
Appendice plus clair que le reste du corps
Environ 3-4 mm de longueur
Lignes parallèles sur la tête et le thorax
Antennes à 12 segments.
Elle se déplace lentement
Reproduction:
La reine produit de 5 à 20 œufs par jour
La larve se développe en 40 jours environ
Elle passe par trois stages avant de devenir adulte.
Habitudes:
Elle est omnivore ; elle se nourrit de plusieurs aliments différents, mais préfère
les aliments gras et sucrés.
Elle envahit les maisons en quête de nourriture ; niche à l’extérieur sous les roches,
sur le bord des trottoirs et dans les fissures du pavé ;
peut nicher à l’intérieur dans les murs et sous les planchers. C’est cette habitude
de nicher entre les dalles qui lui a donné son nom et c’est aussi ce qui cause le plus
de problèmes.
Prévention:
On ne peut malheureusement pas faire grand chose à part faire un traitement du terrain
qui diminuera la population de fourmis.
Ces traitements doivent être administrés par des spécialistes pour vous assurer que
toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La fourmi pharaon 2017-10-30T18:35:27+00:00

Description de la fourmi pharaon

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Monomorium pharaonis

Description :

Les fourmis pharaon sont des insectes qui vivent en colonie.
Au sein d’une colonie il y a la caste des reproductrices, les reines et les mâles,
et la caste des ouvrières.
Les reines sont les plus grosses fourmis de la colonie
Leur longueur varie entre 3,5 et 5 mm.
De teinte brun rouge, elles ont une coloration plus sombre que les ouvrières.
Leur abdomen se termine par un organe de ponte appelé ovipositeur.
On compte de nombreuses reines dans une même colonie et on peut parfois
les voir lorsqu’elles se déplacent avec des ouvrières.
Les ouvrières mesurent entre 1,5 et 2 mm.
Leur couleur varie du doré au brun rougeâtre.
Son abdomen, est généralement plus foncé que le reste du corps.
La couleur et la petite taille de ces fourmis permettent de différencier les
fourmis pharaon des autres espèces locales.
Elles ne piquent pas.
Reproduction:
 L’accouplement entre mâles et femelles se produit à l’intérieur de la colonie plutôt
que lors d’un vol nuptial. Les mâles meurent peu après tandis que les femelles
débutent leur ponte.
Chaque reine produit environ 400 œufs au cours de sa vie.
Un œuf fertilisé donne naissance à une femelle (ouvrière ou reine), un œuf non
fertilisé à un mâle
À une température de 27C, une ouvrière atteindra le stade adulte en 38 jours. Ce sont
les ouvrières qui s’occupent des oeufs et des larves. Leur développement étant rapide,
les nids peuvent contenir des milliers d’individus.
(Certaines colonies comptent 300 000 individus ou davantage).
Une colonie peut compter plus d’une reine et chacune d’elles pourra éventuellement aller
fonder une autre colonie. Lorsque la colonie est surpeuplée ou lors de bouleversements
(une inondation ou la présence de pesticides), une ou plusieurs reines
des ouvrières et leur couvée vont se séparer de la colonie principale pour s’établir ailleurs.
On dit alors qu’il y a scission de la colonie.
Chaque nid « satellite » comprend plusieurs reines pondeuses, ce qui rend son éradication
très difficile une fois qu’elle est installée en nombre.
Habitudes:
En climat tempéré, elle ne survit qu’à l’intérieur des bâtiments chauffés.
Elle affectionne tout spécialement les serres tropicales et aussi les hôpitaux et autres
établissements médico-sociaux, les restaurants d’entreprise, etc.
Les colonies de cette espèce comptent une seule forme d’ouvrières
(il n’y a pas de soldats, par exemple, comme chez d’autres fourmis).
Les fourmis pharaons sont omnivores. Leur menu est constitué de sirop, de miel,
de sucre, de jus de fruits, de friandises, de gâteaux et de toutes substances sucrées.
Elles mangent aussi de la viande et de !a graisse; elles s’attaquent aux collections
d’insectes et aux produits à base de graisse comme le cirage à chaussure.
Elles s’attaquent parfois à certains insectes.
Elles ne causent que peu de dommages aux denrées alimentaires.
Le principal inconvénient qu’elles représentent est leur seule présence.
On les retrouve le plus souvent dans la cuisine ou la salle de bain, à proximité d’une
source d’eau et de chaleur.
Elles établissent leur nid dans les murs, sous les planchers, à la base des constructions
et dans les fissures de pierre et de ciment.
Prévention:
Pour éviter que des fourmis s’infiltrent il est nécessaire de bien colmater les fissures
au niveau de la structure du bâtiment.
À l’intérieur des résidences il faut garder les lieux propres et en bon état.
Toute fuite d’eau de la toiture ou de la tuyauterie doit être rapidement réparée.
II faut entreposer les aliments dans des contenants hermétiques et éviter de laisser
toute source de nourriture à leur portée.
II est important, lorsqu’il y a une infestation, de localiser le ou les nids en observant
le comportement des fourmis.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des
spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le grillon 2017-10-30T19:38:45+00:00

Description du grillon

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Acheta domestica

Description : 

Insectes de couleur noire ou brune
Ils mesurent plus de 13 mm de long
Leur tête porte de longues antennes
Ils ont deux yeux composés
Des pièces buccales de type broyeur comportant de puissantes mandibules
Le thorax porte les organes de locomotion, soit trois paires de pattes
et deux paires d’ailes très nervurées
Les ailes antérieures sont plutôt résistantes, elles servent d’étui de protection
aux ailes postérieures membraneuses, repliées en éventail au repos
la paire de pattes postérieure est spécialisée pour le saut
L’abdomen se termine par deux filaments sensoriels
La femelle se distingue du mâle par la présence de l’ovipositeur, un long organe
de ponte de forme cylindrique situé entre les deux filaments sensoriels
Reproduction:
Les grillons adultes s’accouplent à la suite d’une parade sexuelle pendant laquelle
le mâle frotte ses ailes ensemble et « chante ». Le mâle émet ensuite un spermatophore,
c’est-à-dire une enveloppe gélatineuse blanchâtre en forme de goutte qui contient les
spermatozoïdes. Il le dépose sous l’ouverture génitale de la femelle.
Après quelques secondes, la femelle le déchire pour libérer les spermatozoïdes qui
migrent alors à l’intérieur de ses organes reproducteurs.
Quelques jours plus tard, la femelle trouve un endroit propice pour pondre.
Elle enfonce soigneusement son ovipositeur dans le sol et y dépose ses œufs.
La ponte d’une centaine d’œufs s’étale sur plusieurs jours.
Après l’incubation des œufs, dont la durée varie selon l’espèce et les conditions du milieu,
naissent de minuscules grillons semblables aux adultes mais dépourvus d’ailes.
Le grillon est un insecte à métamorphose incomplète, ou hémimétabole.
Au cours de leur croissance, les jeunes grillons subissent plusieurs mues qui leur
permettent de grandir et d’atteindre le stade adulte, avec des ailes complètes
et des organes reproducteurs fonctionnels.
Habitudes:
Le grillon domestique, comme son nom l’indique, vit habituellement dans les maisons
et les autres constructions humaines. On le trouve souvent là où la température est élevée,
comme dans les canalisations de chauffage ainsi que derrière les radiateurs et les
appareils de chauffage. Il affectionne les boulangeries et peut même s’installer dans
les stations de métro. Par temps chaud, on le trouve à l’extérieur où il fréquente surtout
les dépotoirs et autres amas d’ordures. Ce grillon doit absolument passer l’hiver à
l’intérieur pour survivre.
Le grillon printanier et le grillon automnal fréquentent les champs, les bords de routes
et les terrains attenants aux maisons, où ils entrent aussi parfois.
Ces insectes omnivores se nourrissent entre autres de feuilles, de graines, de fruits,
d’autres insectes morts ou vivants, de débris alimentaires, d’épluchures, de viande cuite
et de produits de boulangerie.
Prévention:
Même s’ils sont bruyants, les grillons domestiques ne causent généralement
pas de dommages.
On peut fabriquer des pièges pour les capturer à l’aide de petits contenants remplis
de bière, de vinaigre sucré, ou d’un mélange de mélasse et d’essence de vanille
ou du jus de citron avec de l’eau.
Attirés par ces liquides, les grillons viendront s’y noyer et il vous suffira ensuite de
vous en débarrasser. Les trappes collantes vendues en quincaillerie sont aussi utiles.
Pour éviter que les grillons s’introduisent dans votre domicile, particulièrement vers la
fin de l’été, gardez les portes fermées, colmatez les fissures,
enlevez les débris de matière organique aux alentours de la maison, réduisez l’éclairage
en soirée et évitez les excès d’humidité dans les différentes parties de votre demeure.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des
spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

Le lépisme argenté (poisson d’argent) 2017-10-30T17:58:18+00:00

Description du lépisme argenté (poisson d’argent)

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Lepisma saccharina

Description :

Couleur gris argent, avec des reflets métalliques,
Ces insectes sont aussi appelés poissons d’argent.
Leur corps est effilé, dépourvu d’ailes et recouvert de fines écailles.
Ils sont caractérisés par la présence de 2 longues antennes sur la tête et de
3 filaments rigides à l’extrémité de l’abdomen.
La taille des adultes atteint 13 mm à leur plein développement.
un insecte semblable s’appelle le thermobie mais il est plutôt gris brun avec des
taches foncées.
Reproduction:
Durant sa vie une femelle pond de 10 à 100 oeufs qu’elle dépose un à un dans
des fentes et des fissures, et parfois à découvert. L’éclosion prend de 20 à
40 jours et les jeunes ont déjà l’apparence des adultes.
Ils se développent lentement et n’atteignent leur taille maximale qu’après 3 ans.
À cet âge les femelles sont prêtes à pondre.
Les lépismes ont une espérance de vie de 7 ans et résistent à un jeûne de 300 jours.
Habitudes:
Les lépismes et les thermobies se retrouvent dans les immeubles à logements,
les bureaux, les boulangeries, les bibliothèques, les résidences privées etc…
Le lépisme se retrouve partout dans la maison, mais surtout aux endroits humides
où la température est de 22 °C à 27 °C. Le thermobie se retrouve principalement aux
endroits chauds et humides dont la température varie entre 27°C et 41°C, comme
autour des réservoirs à eau chaude et des bouches de chaleur.
Ces insectes préfèrent les endroits sombres et se cachent dès qu’ils sont dérangés.
Ils se nourrissent de produits amidonnés, de résine, de colle et d’autres dérivés que
contiennent certains produits textiles comme la reliure des livres et le papier peint. Ils
infestent à l’occasion la farine de blé et d’avoine.
Prévention:
Avant de commencer tout programme de lutte, il faut détecter les zones principales
d’infestation.
Pour les détecter, vous pouvez utiliser un verre que vous aurez recouvert à
l’extérieur de papier adhésif à peinture ( masking tape). Le lépisme pourra monter sur le
verre et ne pourra pas en sortir car il ne peut grimper sur les surfaces lisses.
Vous pouvez mettre un carton enduit d’un mélange d’eau et de farine dans le verre
pour les attirer.
Ensuite on doit bien nettoyer les endroits infestés en passant l’aspirateur là où ils sont
susceptibles de se cacher et de se développer.
Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des
spécialistes pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La mite du textile 2017-10-30T18:39:54+00:00

Description de la mite du textile

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Tineola bisselliella

Description :

Au Québec, on appelle couramment la teigne « mite ».
Les teignes sont de minuscules papillons (environ 6 mm) couramment appelés mites
elles ont des poils ou des écailles sur leur tête
Leurs ailes sont étroites, bordées de longues soies
Les ailes sont dorées ou brunâtres et tachetées
Deux espèces s’en prennent aux vêtements entreposés dans les maisons :
la teigne des vêtements et la teigne porte-case.
 Reproduction:
Il s’agit de papillons nocturnes.
Les femelles pondent des œufs dans la poussière des placards ou encore, elles les fixent
sur les fibres d’un tissu à l’aide d’une matière gélatineuse.
De petites chenilles en émergent au bout de quelques jours, car le stade de l’oeuf ne
peut survivre à l’hiver. La chenille se file un tunnel de soie qui recouvre le tissu où elle
s’alimente, ou encore, elle se construit un fourreau de soie qu’elle transporte avec elle.
La chenille se confectionne ensuite un fourreau de soie pour la métamorphose, ou elle
utilise celui qu’elle transportait, et l’installe dans la fissure d’un mur ou d’un plafond.
À l’intérieur, elle se transforme tout d’abord en chrysalide, puis devient un papillon.
La chenille peut vivre sans nourriture pendant quelque temps, et il peut s’écouler
quelques semaines ou plus de trois ans entre le stade de la chenille et celui de l’adulte ailé.
La femelle meurt lorsque la période de ponte est terminée. Le mâle vit plusieurs
semaines de plus pendant lesquelles il continue de s’accoupler.
Tous les mâles peuvent voler, contrairement à seulement quelques femelles.
Les autres adultes vont plutôt courir ou sauter.
Habitudes:
L’adulte en vol est rarement observé puisqu’il s’active la nuit.
La source d’infestation sera découverte dans un endroit peu dérangé tel qu’une boîte
contenant des tissus rangés depuis longtemps ou des vêtements qui ne
sont pas portés souvent.
Les teignes possèdent, à l’état de chenilles, des enzymes leur permettant de digérer
la kératine. Cette protéine se retrouve dans les poils et les fourrures, les cheveux,
les plumes, les cornes, les sabots et les ongles. À l’intérieur des maisons,
les chenilles infestent les couvertures et les oreillers ainsi que les vêtements.
Elles préfèrent les matières animales, comme les lainages, mais elles peuvent
aussi faire des trous dans le coton et le lin de même que dans les tissus synthétiques
imprégnés de sueur, de nourriture ou de graisse provenant des cheveux. Elles s’en
prennent également aux céréales, aux produits laitiers, à la viande, au poivre de
Cayenne et au gingembre. Les patates, les carottes et les oignons sont
des aliments sur lesquels on les retrouve fréquemment.
De plus, elles peuvent se réfugier dans des substances
végétales utilisées pour rembourrer les meubles (comme de la mousse), qu’elles ne
mangeront pas.
Dans la nature, elles se nourrissent de pollen, de tiques, d’insectes morts, de carcasses
d’animaux et d’exuvies (anciennes peaux) de couleuvres. On peut également les retrouver
dans les nids d’oiseaux, les abris d’abeilles sauvages ou sous une écorce.
La teigne des tapis, au stade de la chenille, creuse des galeries dans les tapis,
la tapisserie et le rembourrage des meubles, tandis que les deux teignes qui s’attaquent
aux vêtements vivent à la surface des tissus.
Prévention:
Installez des moustiquaires aux portes et aux fenêtres afin que les teignes ne puissent pas
pénétrer dans la maison.
Passez l’aspirateur dans les fissures du plancher et partout, même sous les meubles qui
ne sont pas déplacés souvent et sur les conduites (d’aération par exemple).
Inspectez les lieux d’entreposage des vêtements pour voir si des papillons y sont cachés.
Vérifiez si les chenilles ont troué les vêtements ou si elles ont laissé leurs excréments.
Vérifiez également la présence de tubes de soie sous le tapis.
Avant d’entreposer les tissus, les vêtements, les couvertures ou les oreillers,il est préférable
de les laver et de les repasser. Vous pouvez les placer dans des contenants
(ou les mettre dans un grand sac de plastique) scellés avec du ruban adhésif.
Auparavant, on suggérait d’y introduire des boules à mites ou des cristaux de
paradichlorobenzène, mais afin d’éviter les effets sur la santé humaine, certains
recommandent plutôt l’emploi de pains de savon parfumés ou de sachets de
fleurs de lavande.
Les vêtements d’occasion devraient être inspectés avant d’être introduits dans la maison,
et ils devraient être entreposés séparément des vêtements neufs.
Les vêtements qu’on ne lave pas à chaque utilisation, comme les lainages, ne devraient pas
être entreposés dans des placards sombres.
Il a été démontré que les chenilles ne peuvent achever leur développement si elles n’ont
accès qu’à des lainages propres; toutefois, il est rare que les lainages le soient
suffisamment pour être à l’abri de ces insectes. La vitamine B, qu’on retrouve dans la
sueur humaine, serait nécessaire à leur croissance. Les taches (jus, urine, transpiration)
leur permettraient aussi d’obtenir les sels dont elles ont besoin. De temps en temps,
il est bon de suspendre les lainages à l’extérieur afin de les secouer et de les brosser.
Les tapis et les fourrures devraient aussi faire l’objet d’un tel suivi ou
être nettoyés à la vapeur.
À NOTER:
Plusieurs personnes croient que les boules à mites (naphtaline) de même que le
paradichlorobenzène REPOUSSENT les insectes, mais c’est faux.
Si on place ces produits à l’intérieur d’un sac pour vêtements ou d’une boîte hermétique
scellée avec du ruban adhésif, les vapeurs vont par contre atteindre le niveau de toxicité
nécessaire pour tuer les papillons et les jeunes larves mais n’affecteront pas les autres
stades de développement. Le camphre (naturel ou synthétique) posséderait réellement
un effet répulsif et serait moins toxique pour nous, mais son efficacité pour tuer les teignes
serait un peu plus faible que celle des deux autres produits.
Quant à l’huile de cèdre, elle ne peut pas être considérée comme répulsive, mais elle agit
sur les très jeunes larves. Il faut toutefois préciser que cette huile loge seulement quelques
années à l’intérieur du bois coupé et, par conséquent, dans les coffres ou les placards
qu’on en fait.
Le fait qu’un produit chimique est connu et utilisé depuis longtemps et qu’il est facile de
s’en procurer ne signifie pas nécessairement qu’il est totalement inoffensif pour l’humain.
Les boules à mites ont déjà provoqué, entre autres, la contamination d’un fœtus suite à
l’exposition de la mère ainsi que des réactions systémiques (dans tout le corps) chez des
enfants suite au port de vêtements qui avaient été entreposés avec ce produit.
Certains auteurs suggèrent aujourd’hui d’éviter le paradichlorobenzène, car il pourrait
causer le cancer. Il est à noter que les insecticides couramment vendus sous forme de
pulvérisateur ne sont pas un gage de qualité pour l’utilisation domestique. Il serait
préférable d’avoir recours à un exterminateur professionnel afin de connaître les produits
appropriés pour le type d’insecte à éliminer.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La pyrale indienne de la farine 2017-10-30T18:09:30+00:00

Description de la pyrale indienne de la farine

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Plodia interpunctella

Description :

La pyrale Indienne de la farine ne doit pas être confondue avec la mite.
Son corps mesure environ 10 mm et les ailes ont à peu près 16 mm d’envergure.
Ses ailes sont recouvertes de « poudre » (écailles).
Lorsqu’elle n’est pas active, la pyrale place ses quatre ailes de façon à ce qu’on
ne puisse en voir que deux.
Ces ailes visibles semblent traversées par une grande bande pâle, tandis que
leurs extrémités affichent un brun roux contrastant.
Les larves ont la tête noire et le reste du corps crème et mesurent environ 2 cm de
longueur à la fin du dernier stade
Reproduction:
La femelle débute généralement la ponte 3 jours après son émergence.
Elle pond de 200 à 400 œufs sur les produits alimentaires qu’elle a infestés, ou elle
les déposes à proximité.
Dans des conditions normales de température, l’éclosion survient 3 jours plus tard.
Le stade larvaire dure une quarantaine de jours, mais il peut durer jusqu’à un an lorsque
les conditions sont défavorables.
La chenille se nourrit de produits alimentaires tout en laissant un fil de soie derrière elle.
Le stade de la chenille peut subir les températures les plus froides.
Certaines chenilles vont même entrer en diapause, une sorte de torpeur qui leur permet
d’attendre des conditions plus favorables et les rend plus résistantes aux traitements.
Dans les cas de fortes infestations, la surface des grains ou des aliments peut être
recouverte de fils enchevêtrés que les chenilles laissent dans leurs déplacements.
Quand la chenille est prête à se métamorphoser,  elle tisse un cocon à la surface des
produits infestés ou dans les fentes et les fissures adjacentes.
Ce n’est que une à quatre semaines plus tard que le papillon émerge.
Lorsque les conditions de température sont favorables et que la nourriture est
abondante, il peut y avoir 4 et même 5 générations par année.
Habitudes:
Plusieurs produits alimentaires sont la cible de la pyrale indienne de la farine:
la farine, le blé, le son, les fruits déshydratés, les noix, les piments rouges séchés,
les graines de semence, le chocolat, le lait en poudre,  les biscuits etc. Elle
consomme à l’occasion des substances végétales et animales séchées comme
les collections d’insectes, les spécimens de musée, les graines pour oiseaux,
les herbes sèches et la nourriture pour animaux domestiques. Des larves s’en
seraient même déjà prises à des pommes et des poires fraîches dans un entrepôt.
Elles pondent souvent leurs oeufs sur le carton ondulé.
Les dommages sont causés par les chenilles. La nourriture infestée est enchevêtrée
de fils de soie et de fourreaux contenants les excréments des larves.
On voit voler les papillons dans les endroits sombres, mais ils se cachent de la lumière.
 Prévention:
Examinez tous les aliments et les empaquetages rapportés à la maison pour vous
assurer qu’ils sont exempts de parasites.
Assurez-vous de la fraîcheur des aliments achetés.
Achetez les produits céréaliers en petite quantité, surtout l’été.
Gardez les excédents alimentaires dans des contenants hermétiques afin d’éviter
que les insectes présents ne se propagent aux autres aliments.
Ne prolongez pas l’entreposage d’aliments durant de trop longues périodes.
Lorsqu’il y a présence de pyrales, il faut en premier lieu déterminer qu’elle est la source
d’infestation et éliminer tous les aliments contaminés. Vous serez tentés de mettre les
aliments infestés dans un sac à ordures et de les sortir rapidement de votre demeure
pour vous en débarrasser. Il est toutefois préférable de les exposer à des températures
extrêmes en les congelant pendant quelques jours ou en les cuisant au four afin d’être
certains que ces insectes ne se retrouveront plus dans l’environnement.
Parfois le problème sera réglé après cette étape, mais il faudra demeurer encore plus
vigilants dans les jours et les semaines à venir au cas où l’infestation ne serait pas
contrôlée.
Dans certains cas, les aliments qui n’étaient que légèrement infestés peuvent être
conservés si vous les exposez à ces températures extrêmes.
Dans d’autres cas, une telle pratique est déconseillée, car la présence des insectes
dans les aliments favoriserait la production de toxines dangereuses,
produites par des champignons microscopiques, qui ne seraient pas détruites par
la chaleur.
II est important de vérifier l’ensemble des produits entreposés. Un bon ménage des lieux
infestés s’impose.
II faut éliminer tous les cocons que l’on retrouve fixés aux tablettes, aux murs ou au plafond.
Les fissures et les joints sont particulièrement à surveiller.
L’élimination des produits infestés et un bon nettoyage suffisent souvent à solutionner
le problème.
En dernier lieu, des traitements peuvent être appliqués dans la maison mais devraient
être administrés par des spécialistes pour vous assurer que toutes les sources
d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La tique 2017-10-30T18:48:53+00:00

Description de la tique

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Acarina

Description :

Acariens de grande taille (3 à 6 mm en moyenne)
La forme, taille et couleur des tiques varient beaucoup selon l’espèce et son stade
de développement mais leur corps est toujours ovale et leur tête est prolongée
d’un rostre équipé de deux chélicères.
Leur corps n’est pas segmenté en 3 régions comme chez la plupart des arthropodes
On distingue simplement deux parties: la tête et le corps.
L’adulte possède huit pattes
Reproduction:
Seules les tiques adultes s’accouplent.
Toutes les espèces connues de tiques, se développent en passant par quatre stades
évolutifs distincts :
1. l’œuf
2. la larve (qui n’a que 3 paires de pattes, griffues)
3.  la nymphe (qui a huit pattes comme l’adulte mais sans orifice génital)
4. l’adulte
Dans la plupart des cas, durant son cycle de vie, une tique change d’hôte
à chacun de ces stades.
Habitudes:
Les tiques ont des habitats variés selon les espèces. Certaines sont très dépendantes
de l’humidité et sont soit confinées aux milieux forestiers ou boisés ou doivent rester
dans des abris de taille réduite permettant le maintien de l’humidité
(nids, terriers, grottes, étables …)
Quelques espèces sont adaptées aux climats secs, voire désertiques. Ces dernières
sont dispersées dans la végétation de lisière, les fourrés ou les bordures de pâturage.
Aux stades larvaires et nymphaux elles chassent de petits animaux sur la végétation
basse et lorsqu’elles deviennent adultes, elles s’en prennent à de plus grands animaux,
carnivores, ongulés etc.
Prévention:
La seule manière d’éviter d’être piqué par une tique est de porter des vêtements
couvrant le corps entier quand on se promène dans la nature.
Si vous êtes piqués, il se peut que vous ne vous en rendiez pas compte tout de suite
puisque l’insecte injecte un liquide anesthésiant à cet effet, ne paniquez pas et faites
attention à la manière dont vous allez la retirer.
Pour pouvoir se nourrir, la tique doit enfoncer complètement sa tête sous la peau et si
vous procédez trop rapidement à l’extraction ou si vous écrasez l’insecte pendant le
processus, vous courez le risque que la tique diffuse des éléments pathogènes dans
la plaie et peut possiblement transmettre certaines maladies comme la maladie de lyme.
Pour retirer l’insecte, utilisez une pince à épiler fine, placez la pince au plus près de la peau
et tirez ou soulevez délicatement la tique. Vous devez y aller délicatement car vous
devez retirer la tête de l’insecte. Si vous ne vous sentez pas capable de retirer
correctement la tique, il est préférable de consulter un médecin.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La guèpe 2017-10-30T18:00:22+00:00

Description de la guèpe

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Vespa

Description :

Au Canada, on retrouve plus de quinze espèces de guêpes sociales qui arborent du noir
ainsi que du jaune, du blanc ou du brun.
Elles sont moins poilues que les bourdons et les abeilles domestiques, leurs poils ne sont
pas ramifiés, et elles ne portent pas de corbeilles sur leurs pattes pour récolter le pollen.
Il existe aussi plusieurs espèces de guêpes solitaires qui arborent des teintes variées
(bleues, noires, rouges, etc.).
Elle a deux paires d’ailes, l’une plus petite que l’autre
Trois paires de pattes qui n’ont vraiment pas de spécialité
Son abdomen se termine chez la reine par l’organe de ponte
et chez les ouvrières par l’aiguillon.
Le mâle ne pique pas.
Sa société se compose de la reine, beaucoup plus grosse, les ouvrières et les mâles.
Reproduction:
La reine fécondée a l’automne passe l’hiver dans un abri qu’elle quitte au printemps pour fonder
une colonie qu’on appelle un essaim.
Elle choisira un endroit près d’un arbre dont le bois mastiqué et trempé de salive servira
à construire son nid. D’autres espèces vont construire un nid avec de la boue,
creuser une galerie dans la terre ou pondre directement sur une proie (parasites).
Ensuite la reine fabrique quelques cellules pour y pondre ses oeufs dont l’éclosion
surviendra après quelques jours.
La guêpe élève seule les premières ouvrières jusqu’à ce que les premières ouvrières
prennent sa suite après une vingtaine de jours. Le nid de guêpe s’agrandit tout au
long de l’été. Vers la fin de l’été les ouvrières agrandissent la taille des alvéoles
pour y loger les mâles à naître.
Les ouvrières doivent nourrir les mâles et les futures reines, ils ne le font pas eux-mêmes.
L’accouplement a lieu à la fin de l’été et seulement un certain nombre de reines survivront
à l’hiver. La vieille reine, les ouvrières et les mâles meurent à l’automne.
Habitudes:
Tout comme l’abeille, la guêpe participe à la pollinisation des fleurs.
Chaque nid de guêpes est un petit chef-d’oeuvre architectural, et malgré leur fragilité
apparente, il est fascinant d’observer la précision et l’ingéniosité de la construction.
Les couleurs du nid varient selon l’essence de bois, les feuilles et les fleurs utilisées.
Ainsi, chaque espèce de guêpes dispose de matériaux spécifiques et la construction
du nid varie d’un essaim à l’autre.
Par exemple, le nid de la guêpe noire, ou cartonnière, est fait essentiellement de papier.
La guêpe jaune, quant à elle, utilise de minuscules copeaux de bois pressés qui donnent
un habitat brun pâle et parfois d’un beige délicat.
Certaines espèces fixent couramment leur nid sous les avant-toits, tandis que d’autres
préfèrent le rebord extérieur des fenêtres. Les guêpes peuvent s’introduire
accidentellement dans la maison par une fenêtre ou une porte entrouverte et ne plus
trouver la sortie.
Si une reine s’introduit dans la maison, elle peut établir son nid au grenier.
Parfois, lorsqu’elles ont profité d’une ouverture pour établir leur nid dans un mur, il arrive
que la colonie, en prenant de l’expansion, se trouve à l’étroit. Les guêpes peuvent alors
se servir de leurs pièces buccales comme outil afin de s’introduire dans une maison.
On peut aussi les apercevoir autour de nos aliments contenant des protéines ou du sucre.
Prévention:
Installez des moustiquaires à chaque fenêtre et bouchez les trous par lesquels elles
pourraient pénétrer dans la maison.
Il est préférable d’utiliser des poubelles qui ont un couvercle et de les éloigner de
celles qui n’en ont pas.
Inspectez vos arbres et réglez tout problème de pucerons ou d’autres insectes pouvant
produire du miellat, une substance sucrée qui attire les guêpes.
Les nids sont souvent détectés à la fin de l’été lorsqu’ils sont plus gros, mais il serait bien
de prendre l’habitude d’inspecter soigneusement les alentours de la maison plutôt au
printemps quand le nid contient moins d’individus.
Lorsque vous croisez une guêpe, BOUGEZ LENTEMENT sans faire de grands
mouvements brusques.
Évitez que les guêpes ne vous prennent pour une fleur : abstenez-vous d’utiliser des
produits très parfumés tels que les lotions de bronzage ou du fixatif à cheveux.
Comme les ouvrières s’alimentent surtout de jus de fruits ainsi que de substances
sucrées, couvrez vos boissons et utilisez une paille lorsque vous êtes à l’extérieur.
Couvrez aussi vos aliments et surveillez le sandwich que vous mangez pendant vos
pique-niques, car la viande sera apportée aux larves. La nourriture pour animaux
est également à surveiller.
Au cours de vos expéditions en forêt (quoiqu’on observe les guêpes aussi en milieu
agricole et en ville), il serait préférable de mettre des chaussures à vos pieds.
Demeurez dans les sentiers et vérifiez si un nid se trouve sur votre chemin, soit un
nid de papier installé sur une branche d’arbre ou une accumulation de guêpes à l’entrée
d’un nid souterrain.
Si vous repérez un nid, ne vous en approchez pas.
Les vêtements de couleur blanc, vert, tan ou kaki attireraient moins les guêpes que
ceux affichant des couleurs vives et des motifs. Il est préférable de se couvrir les bras
ainsi que les jambes et d’attacher ses cheveux pour que les guêpes ne s’y mêlent pas.
En cas de piqûre, appliquer de la glace, mais si il y a réaction, comme de la 
difficulté à respirer, de la fièvre ou autre, présentez-vous à l’urgence d’un hôpital
rapidement car il est possible que la personne soit allergique au venin.
 
Contrairement aux abeilles domestiques qui meurent lorsqu’elles ont piqué, les guêpes
peuvent piquer plus d’une fois. De plus, elles peuvent laisser une phéromone ou une
substance qui incitera les autres guêpes à aller piquer au même endroit.
Des traitements peuvent être appliqués pour les éliminer mais ils devraient être
administrés par des spécialistes pour éviter tout danger.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La blatte américaine (coquerelle) 2017-10-30T17:46:24+00:00

Description de la blatte américaine (coquerelle)

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Periplaneta americana

Description:

La blatte américaine est la plus grosse des blattes retrouvées au Canada.
Elle peut mesurer jusqu’à 38 mm de long.
Elle est brune, un peu rougeâtre et elle a des marques pâles sur le thorax.
Les ailes plus développées du mâle permettent de le differencier de la femelle.
Ces blattes la peuvent voler mais elles se laissent habituellement planer.

Reproduction:

Les Blattes Américaines vivent en grandes colonies là où on stocke ou on traite les aliments.
Elles sont surtout actives quand la température est plus élevée que 22°C mais elles peuvent aussi survivre
à des températures plus basses.
Le cycle de vie de la blatte américaine dure environ deux ans et la vie
de l’adulte dure à peu près un an de plus.
Chaque femelle donnera vie à environ 150 individus.

Habitudes:

blatte americaineElle vit souvent dans les caves et sous-sols, plus particulièrement autour
des tuyaux et des drains. Elle aime les égoûts et les lieux humides.
C’est un insecte nuisible parce qu’elle se déplace entre les égoûts et les
zones habitées des maisons et elle peut transmettre des maladies aux humains.
Elle récupère des germes sur ses pattes et les amène sur les aliments des
humains.

Prévention:

Le plus important dans la lutte contre les blattes est d’empêcher les infestations
en prenant des mesures d’hygiène et de propreté exemplaires.

II ne faut pas laisser trainer de nourriture et vous devez sortir
les déchets à l’extérieur de la maison.

Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour vous assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

la blatte germanique (coquerelle) 2017-10-30T17:44:52+00:00

Description de la blatte germanique (coquerelle)

 

Retour à l’Encyclopédie des parasites

Nom Latin: Blatella Germanica

Description :

La blatte germanique est la plus petite et la plus commune des blattes
trouvées au Canada.
On l’appelle aussi coquerelle, cafard ou cancrelat.
Elle peut mesurer de 11 à 14 mm.
Son corps est plutôt ovale et aplati, de couleur brune, avec deux rayures brun
plus foncé sur l’avant du thorax.
On la reconnait par deux longues antennes courbées vers l’arrière et par ses
deux paires d’ailes qui recouvrent son abdomen. Ces ailes lui servent à planer
ou à se retourner quand elle est sur le dos. Les jeunes blattes ressemblent
aux adultes mais en plus petit et sans ailes.
Reproduction:
La femelle peut pondre de 8 à 40 oeufs dans un petit sac qu’elle transporte avec elle.
On appelle ces petits sacs des oetèques.
Quand les oeufs ont bien maturé, après un mois environ,
elle dépose le sac dans une fente ou près d’un mur.
Les oeufs vont éclore quelques jours plus tard.
Une femelle de cette espèce peut produire de 4 à 8 oetèques au cours de sa
vie qui peut durer six mois.
Dans des bonnes conditions, leur cycle de vie est de
2 à 5 mois, ce qui permet jusqu’à 3 générations par année.
Une femelle qui vit 6 mois pourrait produire de 20 000 à 30 000 nouvelles blattes
au bout d’une année.
Habitudes:
On la retrouve dans les maisons, les restaurants, les hôtels,les entrepôts alimentaires,
les navires et tous les endroits où elle trouve de la nourriture, de l’humidité de la chaleur
et un abri.
Les gens croient souvent que les blattes ne se retrouvent que dans les endroits sales
mais c’est faux. Tant qu’elles retrouvent ce qu’elles cherchent elle vont populer l’endroit.
Les lieux sales et mal entretenus favorisent cependant l’augmentation de la population.
La plupart du temps, les blattes restent cachées le jour et sortent la nuit en quête de nourriture.
Elle mange à peu près n’importe quoi mais elle préfère les féculents.
On la retrouve partout là où l’eau et la nourriture sont accessibles.
C’est un insecte nuisible parce qu’elle passe des égoûts aux zones habitées des maisons
et elle peut transmettre des maladies et des vers aux humains.
Elle récupère des germes sur ses pattes et les amène jusque sur les aliments des
humains.
Prévention:
C’est assez facile de reconnaitre l’odeur désagréable qui trahit une infestation.
Cette odeur se communique aux objets qu’elles touchent et aux aliment infestés.
Souvent la présence de peaux de mues et d’excréments signale leur présence.
Pour lutter contre les blattes il suffit généralement d’appliquer de bonnes mesures d’hygiène.
II est important de ne pas laisser de nourriture trainer, de nettoyer les contenants ayant
contenu des boissons sucrées, les bouteilles de bière et il faut entreposer les ordures à l’extérieur
des maisons.
 Des traitements peuvent être appliqués mais devraient être administrés par des spécialistes
pour s’assurer que toutes les sources d’infestation sont traitées.

VOUS CHERCHEZ UN EXPERT? CONTACTEZ-NOUS!    514-581-4456

Identification Gratuite

Demande de Soumission

La puce 2017-10-30T18:47:04+00:00